Vous aimeriez en savoir plus?
Infolettre Advitae
Recevez les dernières parutions et des dossiers chocs sur la santé gratuitement
3394
>>
 
Le corps humain

 

La ménopause

Texte précédent
Prochain texte
  Publication indépendante et d'intérêt général sur les médecines alternatives et la nutrition

La ménopause

par Gisèle Frenette* 

Avez-vous entendu parler de la nouvelle condition, quasiment une maladie, qui terrorise les femmes d’un certain âge, on m’a parlé de bouffées de chaleurs, d’insomnie, de fatigue, de baisse de libido!! Pire!!! Les hommes en sont atteints aussi, car semble-t-il, ils doivent supporter leur conjointe à travers des sauts d’humeur rocambolesques, des crises de larmes sans raison apparente, et même à l’occasion, se réveiller la nuit dans un lit tout moite!!!

Trêve de plaisanteries, même si mieux vaut en rire qu’en pleurer! Aujourd’hui, je vais en discuter un peu avec vous, car le sujet implique plusieurs versants et est très controversé.

Qu’est ce que la ménopause?

La ménopause arrive à la cessation des menstruations, soit après 12 mois sans période. Ceci arrive habituellement vers l’âge de 50 ans ou peu après. La période avant la ménopause est la pré-ménopause et peut débuter plusieurs années avant, jusqu’à 10 ans plus tôt, avec plusieurs symptômes désagréables.

Symptômes de la ménopause :

Physiques: Bouffées de chaleurs, sueurs nocturnes, palpitations, démangeaisons.

Mentaux et émotionnels : Sauts d’humeurs, irritabilité, dépression, anxiété, appréhension, distraction, confusion.

Physiques : Règles irrégulières, sécheresse vaginale, arrêt des menstruations, insomnie, perte de libido, maux de tête et migraine, fatigue, crampes aux jambes, douleur aux os, douleur aux jointures, amincissement des os, dérangement gastrique, allergies alimentaires, miction fréquente, incontinence urinaire, gonflement, augmentation du poids, peau sèche, varices, seins sensibles, contusions fréquentes, perte et amincissement des cheveux, apparition de poils au visage.

Effets secondaires de traitements avec des hormones synthétiques : D’après le Dr John Lee et Micheal T. Murray ND.

En plus du risque accru de cancer, l’œstrogène et la progestérone synthétique augmentent le risque de thrombose (caillot de sang), qui peut conduire à un accident cérébro-vasculaire (stroke). L’œstrogène cause la prolifération les cellules de l’endomètre, stimule les cellules des seins, stimule la production de gras, cause la rétention d’eau, les maux de tête et la dépression, accroît la coagulation sanguine, interfère avec la thyroïde, diminue le libido, entrave le contrôle du sucre sanguin, réduit l’oxygène des cellules…

Que faire?

D’abord et avant tout, se renseigner. Plusieurs livres sont très éducateurs, dont celui du Dr. John Lee, « What your doctor may not tell you about menopause ». On optera pour une diète saine et équilibrée, avec le moins de sucre possible, incluant une diminution de la viande rouge qu’on pourra remplacer par la volaille nourrie au grain et le poisson; autrement dit, une alimentation contenant moins d’oestrogènes. Noter que le thé, café, boissons alcoolisées, et les mets épicés augmentent souvent les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Produits naturels :

Plusieurs produits naturels peuvent être très utiles, donc la crème progestérone naturelle que l’on applique sur la peau à différents endroits à raison de trois semaines par mois (pour le moment, Santé Canada a choisi de la retirer du marché canadien). Effets désirables de la progestérone naturelle : Maintient un endomètre sain, protège de la fibrose des seins, aide à convertir le gras en énergie, diurétique naturel, antidépresseur naturel, facilite l’action de la thyroïde, normalise la coagulation du sang, rétablit la libido et les niveaux d’oxygène, réduit les risques de cancer du sein et de l’utérus, aide à combattre l’ostéoporose.

La vitamine E et l’huile d’onagre sont reconnus pour diminuer les bouffées de chaleur et les irritations vaginales comme la sécheresse. On peut utiliser 400 à 800 unités de vitamine E par jour pour commencer, puis diminuer à 400 unités par jour. Ne pas utiliser la vitamine E si l’on prend un anticoagulant. Pour l’huile d’onagre, 500mg, 3 à 4 fois par jour est suggéré. Noter qu’il est recommandé de nettoyer son foie pour faciliter l’absorption des huiles; une cure de nettoyage du foie diminue souvent les bouffées de chaleur.

L’actée à grappe noire (Black Cohosh) est très recommandée pour les bouffées de chaleur, les périodes douloureuses, la dépression et la sécheresse vaginale. Plusieurs formules d’herbes utiles en temps de ménopause sont disponibles sur le marché.

Chaque année, les femmes de 45 ans et plus perdent 1.2% de calcium dans leurs os, amenant souvent vers l’ostéoporose. Alors réalisons l’importance de la prise de calcium/magnésium (1200 mg par jour), de l’exercice et de moins de viandes rouges, sucres…. à notre diète. Les Japonaises qui ont un régime faible en gras et riche en soya et ne souffrent pas de bouffées de chaleur!

Comme pour tout autre problème, la ménopause se soulage naturellement, mais il faut aussi réaliser la puissance des herbes, et avoir recours à un thérapeute certifié.

- Gisèle Frenette

* Ayant cheminé en santé comme infirmière consultante en nutrition et phytothérapeute Gisèle Frenette est l'auteure de 6 livres sur le thème de la santé.


Collaborateurs, rédacteurs, rédactrices recherchés

Spécialistes en médecine alternative?
Contribuez à la diffusion d'informations utiles sur la santé au naturel.

Informez-vous