Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
5412
>>
 
Sondage éclair
image publicite
Pensez-vous que l'on devrait cesser de donner du Ritalin à nos enfants?
Sondage éclair Advitae
Ce sondage est le résultat des participations de nos visiteurs. Même si un contrôle des doublons et des répétitions est fait, il n'a aucune prétention scientifique et constitue l'opinion générale de nos visiteurs sur ce sujet. Un plus grand nombre de votes signifie par contre une marge d'erreur moindre.

5
Pensez-vous que l'on devrait cesser de donner du Ritalin à nos enfants?
Légende
 
Oui
 
Peut-être
 
Non
Oui
Incertain
Non
(69 votes)

De plus en plus de jeunes enfants sont mis sous médication pour régler des problèmes scolaires reliés à un syndrome non-validé scientifiquement qui associe l'hyperactivité, le manque d'attention ou les échecs scolaires (soit le TDAH). La voix des intervenants scolaires, administrateurs et professeurs et paramédicaux (psychologues, pédagogues et infirmiers(ières) pour l'administration de cette solution passe souvent avant celle des parents impuissants et celle des principaux concernés, les enfants.

Dans bien des cas, même la façon dont sont administrées ces solutions est préoccupante. Il est aisé d'imaginer qu'on ne le fait pas toujours pour l'enfant lui-même, mais aussi pour avoir la paix en classe pour un meilleur contrôle des élèves. Donc, il est très possible qu'un enfant soit dirigé vers le psychiatre pour y être diagnostiqué TDAH dans le but, plus ou moins avoué, qu'il soit soumis par une camisole de force chimique comme le Ritalin*. Le Ritalin est une médication proche des amphétamines qui peut avoir des effets fortement addictifs et d'autres effets secondaires indésirables.

En recevant ce diagnostic, ces enfants subissent de plus l'étiquette de "malade", ou de source de problèmes. Cette étiquette est une atteinte à leur amour propre qui les amène à douter d'eux-même, qui les dévalorise et les suivra souvent leur vie durant.

Pourtant, il existe des solutions naturelles beaucoup moins agressantes qui produisent des résultats probants. La supplémentation en vitamines, minéraux et autres nutriments majeurs, en est une.

Qu'en pensez-vous ?