Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
3576
>>
 
Environnement et santé
image publicite

L'eau est source de vie, oui mais laquelle choisir?

Articles-sante > 21.Environnement-et-sante > Les-choix-deau-potable-qui-simposent.157.htm


Les choix d'eau potable qui s'imposent

  1. L'eau est source de vie, oui mais laquelle choisir?
  2. Les minéraux essentiels et l'eau
  3. Les choix d'eau potable qui s'imposent
  4. L'eau: une question de choix personnels
par Ghislain Martel* 

Les sources d'eau potable les plus communes

Dans les pays industrialisés, on retrouve une pléiade de types d'eaux de consommation. Voici les principales:

  • Eau du robinet ou du réseau (issue d'usine de filtration): L'eau issue des usines de filtration qu'elle soit embouteillée ou non, peut varier énormément d'une région à l'autre. La raison en est simple, les usines de filtration n'ont qu'une capacité limitée à filtrer ou à neutraliser les éléments chimiques et seulement une quarantaine de produits sur plusieurs centaines sont vraiment filtrés. De plus, la source à laquelle l'eau est puisée a son importance aussi.


    Même si les risques pour la santé sont minimes ou faibles, il y a néanmoins une indication que certains produits puissent se retrouver dans l'eau du robinet. Si par exemple, l'usine de la ville où vous habitez est située sur un cours en aval d'une zone industrielle ou agricole intense, les risques sont grands que l'eau, même filtrée, contienne des agents pathogènes, des médicaments et des toxines industrielles. On sait maintenant que certains pesticides sont reconnus pour engendrer des malformations diverses sur les poissons qui y sont exposés dans les cours d'eau qui reçoivent les eaux de ruissellement agricoles. Il est facile d'imaginer qu'ils peuvent avoir un effet aussi sur la santé humaine si ceux-ci pénètrent le corps!

    Même si l'eau ne provient pas d'un bassin industriel ou agricole, vous n'êtes pas pour autant en sécurité! Saviez-vous que l'on retrouve dans des eaux citadines quantité de traces de médicaments usés tels que des antidépresseurs, des antihypertenseurs, des analgésiques, des hormones contraceptives, etc.? Ceux-ci ne sont pas du tout filtrés par les méthodes des usines de filtration. Effectivement, certains médicaments que l'on avale se retrouvent dans les eaux de consommation! Il y a de quoi s'inquiéter étant donné que certains de ces médicaments produisent leur effet même à des doses infinitésimales.  

  • Eau de source: Elles doivent se conformer à certaines normes internationales, mais la composition dépend aussi de l'environnement duquel est puisée cette eau. Si elle issue d'une nappe phréatique près d'une zone industrielle ou agricole, elle peut aussi être contaminée par des métaux lourds ou d'autres produits chimiques. Assurez-vous qu'elle provient d'une zone rurale isolée de préférence et qui n'est pas agricole. À surveiller l'acidité qui devrait être idéalement d'environ 7,4 de pH ou légèrement alcaline. C'est l'eau que je préfère, à condition de suivre les recommandations mentionnées ci-dessus. Encore, utilisez des bouteilles réutilisables pour une signature écologique limitée.

  • Les naturopathes préconisent habituellement que l'eau ne contienne pas plus de 100 parties par million (ppm) de sels minéraux. Cette concentration en minéraux de l’eau se rapprocherait de celle du milieu aqueux du corps et donc ne le surchargerait pas. Certaines eaux minérales, par exemple l’eau Perrier, en contiendraient environ 475 ppm. En revanche, certaines eaux de source contiennent peu de minéraux.
  • Eau distillée: Cette eau est en principe plus "pure" car presque dépourvue de tout minerai et de tout métal, mais elle a un goût plutôt désagréable. Il s'agit de l'eau utilisée dans les laboratoires parce qu'elle est inerte et peu réactive. Cette eau ne serait pas conductrice d'électricité à cause de l'absence de minéraux. Pour la boire, certaines personnes y ajoutent un peu d'un combiné de sels minéraux vendu spécialement sur le marché. Aussi, comme pour tout dispositif maison, rien n'empêche non plus la prolifération bactérienne de s'accumuler dans les sorties des appareils de distillation. À surveiller donc. De plus, selon une théorie, l'absence totale ou presque de minéraux dans l'eau pourrait en faire un aimant pour les minéraux de notre corps et les expulserait par l'urine. Cette hypothèse n'est pas confirmée toutefois puisque nos principales sources de minéraux sont les fruits et les légumes que nous avalons.

  • L'eau filtrée: Les filtres à eau sont une autre solution. Il en existe plusieurs types : filtres au charbon actif, filtres céramiques, etc. Certains peuvent être installés directement à la sortie du robinet, d’autres prennent la forme de pichets avec filtre intégré ou encore sont constitués de systèmes de filtration combinant plusieurs bonbonnes de principes filtrants sous le lavabo. La teneur totale en minéraux de l’eau filtrée dépend à ce moment des caractéristiques initiales de l’eau du robinet et des capacités du filtre.

  • L'osmose inversée: Ce système de filtration fait passer l’eau par pression à travers une membrane très fine, qui retient la grande majorité des minéraux, des produits chimiques et des métaux lourds, mais pas tous. On peut aussi utiliser cette technique pour traiter une eau de source ou une eau du robinet. Le résultat est une eau contenant environ 5 ppm de minéraux. Ce qui est très peu.

La prochaine grande manipulation: l'eau fluorée 

Ces jours-ci se profile une nouvelle problématique qui pourrait avoir un impact important sur notre santé physique et mentale. Plusieurs villes ont annoncé leur intention de traiter l'eau du robinet avec du fluor pour semble-t-il prévenir la carie. Or, il n'y aucune indication que la fluoration de l'eau puisse diminuer efficacement l'incidence de la carie, mais on sait par contre qu'il peut s'avérer très toxique et affecter les fonctions cérébrales de façon irréversible en détruisant les neuronnes.

Une conséquence de cet intoxication au fluor est la diminution des capacités cognitives et et rendrait les gens plutôt amorphes ou apathiques. N'est-ce pas là l'effet rêvé pour n'importe quel dictateur qui voudrait pouvoir contrôler ses citoyens, ou pour tout gouvernment qui voudrait pouvoir passer des lois inacceptables sans que personne ne réagisse? C'est pas pour rassurer! 



Un certain Hitler aurait semble-t-il pensé à fluorer l'eau de l'Allemagne pendant son règne justement dans ce but plutôt machiavélique!



Il y de quoi s'interroger sur les intentions réelles des administrations municipales et gouvernementales!

Devrait-on accepter que l'on fluor l'eau du robinet? À mon avis absolument pas... en tout cas tant qu'on ne nous aura pas prouvé l'inoccuité et l'utilité d'une telle démarche. Soyez vigilants!

À la vôtre! 

- Ghislain Martel  (+)




Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.