Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
6609
>>
 
Médecine et société
image publicite

L'industrie pharmaceutique et la santé: Un duo malsain?

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > Lindustrie-pharmaceutique-et-la-sante-Un-duo-malsain.310.htm


L'industrie pharmaceutique et la santé: Un duo malsain?

par Ghislain Martel* 

L'industrie pharmaceutique et la santé: Un duo malsain?



L'industrie pharmaceutique et la santé: Un duo malsain?


C'est bien connu, les très grosses entreprises font ce qu'il faut pour faire plus de profits. Elles n'hésitent pas à fusionner entre elles si cela leur permet d'éviter des impôts, de diminuer les dépenses ou de couper des emplois, et cela même si leur profits sont astronomiques.

Ces pratiques dans les très grandes multinationales n'a rien d'étonnant. On dit alors qu'on "rationnalise", qu'on optimise les rendements. Des termes à la mode. Cela se produit peu importe le domaine ou le secteur d'activité. C'est la base du capitalisme et on l'accepte jusqu'à un certain point.

Le problème se complique lorsqu'il est question de la vie humaine pour laquelle on pourrait s'attendre à ce que de réelles solutions émanent de ce commerce autour de la santé. Malheureusement, ces solutions n'arrivent pratiquement jamais.

************************

Au moment ou j'écris ces lignes, les américains viennent d'apprendre que Pfizer et Allergan fusionnent. Si tout est accepté par le bureau dde la concurence, Pfizer, une des plus grandes compagnie pharmaceutique qui distribue entre autres le Viagra, de vrait avaler un autre géant pharmaceutique, Allergan, dans ce but évident de sauver des impôts. Ce qui signifie d'immenses pertes d'emplois et des pertes énormes de revenus d'impots pour les États-Unis. Pour ajouter à l'insulte, Pfizer ne demeurera pas sur le sol américain, non, elle déménagera en Irlande où le taux d'imposition des entreprises est nettement plus avantageux. Cela ne les empêchera pas de vendre leurs produits controversés partout dans le monde, y compris aux États-Unis. Tous les accords de libre-échange servent à ça après tout, leur permettre l'accès à tous les marché tout en profitant de la liberté de s'installer dans les pays qui offrent les meileurs avantages, comme des emplois sous-rémunérés et des impôts moindres.

Cette nouvelle entreprise sera tellement puissante qu'on peut comparer son revenu au PIB de certains pays comme la Hongrie, le Maroc ou le Vietnam! Imaginez leur pouvoir!

************************

Bien sûr il y a toujours des entreprises plus éthiques et morales que d'autres. Cependant, on le constate de plus en plus, ce n'est pas vraiment le fondement des industries dont le profit dépend en grande partie de la maladie.

Il est de notoriété mondiale que cette industrie a plus d'une fois contourné les règles, triché sur les protocoles ou caché des rapports désavantageux, voire accablants, dans le seul but de faire approuver leur molécules inefficaces ou nuisibles et de les mettre sur la marché. Bien entendu, leur but est de rentabiliser leur investissement et tous les moyens semblent justifiables à leurs yeux.

 



Des médicaments destinés à enrichir les multinationales sans réels bénéfices pour la santé


Si on se fie sur cette pratique généralisée, il est normal de se poser des question. Si le profit dépend de la maladie, du nombre de malades et du nombre de maladies. Peut-on avoir confiance en l'industrie pharmaceutique pour trouver les vrais remèdes? Sont-ils réellement intéressés à nous rendre notre parfaite santé? La réponse est plus troublante encore que l'imagination ne le laisse penser.

On est pourtant avisé et de plus en plus informés, car des nombreux intervenants du milieu, des médecins, d'ex-employés ou administrateurs, des représentants qui ont quitté le secteur à cause justement des magouilles qui s'y produisent, nous ont alerté.

Je vous invite à relire cet article dans lequel est présenté le point de vue d'une ex-représentante de l'industrie qui a par ailleurs perdu sa fille bien-aimée dans cette histoire troublante et révoltante. Ou encore celui-ci dans lequel y est discuté des motifs et des raisons du déclin de la santé dans notre société.

Ces entreprises feront tout pour accélerer le processus d'approbation et diminuer les délais d'études qui sont pourtant nos seules protections, même si imparfaites il va sans dire, contre les abus de cette industrie. Pour ce faire, elles n'hésitent pas à faire élire ou à placer des représentants de leur industrie au sein des agences de contrôles comme la FDA, Santé-Canada et le reste. EIles nous présentent l'information qu'elles veulent bien nous présenter et possèdent la juridiction pour faire passer les autorisations de mise en marché.



Comment se protéger des abus et reprendre le contrôle?


Il est clair qu'il nous faut repenser notre mode de contrôle et d'approbation des médicaments, mais surtout, il faut prendre conscience comme population, comme patients que nous sommes responsables de notre santé et que ce n'est pas à ces entreprises, malgré leur discours trompeurs et leur emprise sur les facultés de médecine et les médias traditionnels, de nous la rendre si on l'a perdue. Elles sont là pour le profit, un point c'est tout. Au mieux, elles nous font croire qu'elles sont là pour nous aider ou pour nous soigner. Même le système de santé est endoctriné par leurs discours et leurs prétentions. Même si les résultats se font attendre, on continue chez les professionnels de la santé à les écouter et à leur faire confiance.

Nous allons réussir à reprendre contrôle sur nos vies lorsque nous cesserons d'écouter les promesses médiatisées de cette industrie minée et lorsque nous commencerons à assumer individuellement nos choix en termes d'alimentation, d'exercice physique et d'information santé.

*******************

http://advitae.net/articles-sante/2.Medecine-et-societe/Lechec-partiel-ou-total-de-notre-systeme.170.htm

http://advitae.net/articles-sante/2.Medecine-et-societe/Les-pratiques-de-lindustrie-pharmaceutique-denoncees.179.htm

Pour d'autres articles sur l'état de notre système de santé, visitez:

http://advitae.net/articles-sante/2.Medecine-et-societe/

*******************



À la vôtre!

- Ghislain Martel  (+)




Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.