Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
3739
>>
 
Médecine et société

1 vacciné sur 10 000 mourra du vaccin pentavalent en Asie et seule, la sensibilisation d'un large public peut l'empêcher

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > 1-vaccine-sur-10-000-mourra-du-vaccin-pentavalent-en-Asie-et-seule-la-sensibilisation-dun-large-public-peut-lempecher.722.htm


1 vacciné sur 10 000 mourra du vaccin pentavalent en Asie et seule, la sensibilisation d'un large public peut l'empêcher

par Ghislain Martel* 

1 vacciné sur 10 000 mourra du vaccin pentavalent en Asie et seule, la sensibilisation d'un large public peut l'empêcherLes campagnes de vaccination massives qui ont lieu en Inde et en Asie inquiètent les autorités et les médecins.


L'INDE POURSUIT LA FONDATION BILL ET MÉLINDA GATES.

Voici un mail que le Dr Rajiv Mittal de Delhi a envoyé à Sylvie Simon à popos d'inquiétudes qu'il avait sur le nouveau vaccin pentavalent: (Recopié depuis http://initiativecitoyenne.be)

"L'OMS fait la promotion d’un vaccin pentavalent : diphtérie, tétanos, coqueluche, hæmophilus influenza type b et Hépatite B dans les pays en développement. [note d'IC: le Quinvaxem]

Ce vaccin a causé des morts dans de nombreux pays. Le gouvernement de l'Inde a fait une étude sur ce vaccin pentavalent dans le Kerala et le Tamil Nadu. Selon cette étude dont les données ont été publiées par le British Medical Journal électronique, 15 enfants sont morts à cause des effets secondaires du vaccin. La compagnie pharmaceutique affirme que ces morts ne sont pas dues au vaccin, mais sont simplement des « décès inexpliqués » par coïncidence,  dans les 48 heures suivant l'administration du vaccin ! (Une coïncidence se produit une fois ; là, on trouve 14 coïncidences, ce qui est beaucoup trop.)

Si les fabricants de vaccins ont gain de cause, ce programme de vaccination sera étendu à travers le pays. Le gouvernement de l'Inde semble être prêt à permettre que cela se produise. Il a déjà étendu ce vaccin à 6 autres états avant d’avoir les résultats des essais dans le Kerala et Tamil Nadu. 1 vacciné sur 10 000 mourra du vaccin – lequel pourrait être votre enfant ou petit-enfant. Seule, la sensibilisation d’un large public peut l’empêcher. Plus d'enfants vont mourir des effets indésirables des vaccins que ceux qui seront sauvés de la méningite à Hib. Cela ne peut pas être acceptable.

pentavalent.jpg                                                    Enfant recevant le vaccin Quinvaxem injectable.

Je vous joins deux liens : Le premier est un article du Dr Jacob Puliyel, Chef du service pédiatrique de l’hôpital St Stephens à Delhi, paru dans Indian ExpressPharma  le 1er avril 2013 :

http://hd9.r.mailjet.com/redirect/mbr5hkpmzbdxx2blh2c3wf/pharma.financialexpress.com/sections/res/1971-pentavalent-vaccine-doing-more-harm-than-good



Le second concerne le retrait de ce vaccin au Vietnam, la semaine dernière, après le décès de 9 enfants et des douzaines de cas de sérieuses réactions allergiques chez les enfants de la région depuis six mois.

Tous les bébés décédés étaient en bonne santé, mais quelques heures après avoir reçu le vaccin ils ont commencé à gémir, avoir des convulsions, puis de sérieux troubles respiratoires avant de mourir peu après.

http://tuoitrenews.vn/society/9330/vietnam-suspends-quinvaxem-vaccine-following-9-deaths



Comment pouvons-nous amener l’OMS à retirer ce vaccin ? Je me demande comment nous pouvons arrêter ce carnage. S’il-vous plait, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse ci-dessous si vous avez une suggestion."

- Dr. Rajiv Mittal - India

******

Le courriel ci-dessus a été envoyé à Sylvie Simon, car le médecin connaissait l'intérêt sur les vaccins pour cette chercheure, journaliste et enquêteuse.



Sylvie Simon est une essayiste, écrivaine et journaliste française.

Elle est connue pour travaux sur l'ésotérisme et ses publications en faveur de la médecine non conventionnelle.

Sœur de l'écrivain Guy Rachet (1930), elle écrit dans plusieurs journaux et a publié divers essais dans lesquels elle prend position sur des sujets de société, en particulier la controverse sur la vaccination, prônant les valeurs de la médecine alternative qu'elle oppose aux intérêts de l'industrie pharmaceutique et à ce qu'elle appelle "l'engrenage mortel de la société de consommation".

Elle a déjà publié plusieurs essais sur des scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccins, etc.).




 

 

Références:

http://initiativecitoyenne.be/article-vaccins-et-deces-d-enfants-l-inde-poursuit-la-fondation-bill-gates-124753231.html

- Ghislain Martel  (+)




Voir aussi:

Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantis une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.