Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
7369
>>
 
Médecine et société

Les vaccins causent des dommages au cerveau, comme le stipule le manuel médical de Merck, un des principaux fabricants de vaccins

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > Les-vaccins-causent-des-dommages-au-cerveau-comme-le-stipule-le-manuel-medical-de-Merck-un-des-principaux-fabricants-de-vaccins.762.htm


Les vaccins causent des dommages au cerveau, comme le stipule le manuel médical de Merck, un des principaux fabricants de vaccins

par Ghislain Martel* 

Les vaccins causent des dommages au cerveau, comme le stipule le manuel médical de Merck, un des principaux fabricants de vaccinsLes vaccins causent des dommages au cerveau, comme le stipule le manuel médical de Merck.

(Tiré et traduit d'une publication de Jaime Lorraine)

Les vaccins peuvent causer des dommages au cerveau. La plupart des gens l'ignorent complètement, mais c'est exactement ainsi que "The Merck Manual"(1), le manuel médical le plus vendu, définit une réaction indésirable à un vaccin:

L'encéphalite est une inflammation du cerveau qui survient lorsqu'un virus l'infecte directement ou lorsqu'un autre virus, ou quelque chose d'autre en déclenche l'inflammation, comme un vaccin.

"L'encéphalite est une inflammation du cerveau qui survient lorsqu'un virus l'infecte directement ou lorsqu'un virus ou quelque chose qui en déclenche l'inflammation ... L'encéphalite peut survenir de la manière suivante: Un virus infecte directement le cerveau. Un virus qui a provoqué une infection en le passé est réactivé et endommage directement le cerveau. Un virus ou un vaccin déclenche une réaction qui amène le système immunitaire à attaquer le tissu cérébral (réaction auto-immune)."(1)

Le Manuel Merck définit en outre les symptômes de l'encéphalite:


«Les symptômes de l'encéphalite comprennent la fièvre, les maux de tête, les troubles de la personnalité, la confusion, les convulsions, la paralysie ou l'engourdissement, la somnolence pouvant conduire au coma et à la mort».(1)


"Encéphalopathie aiguë suivie d'une lésion cérébrale permanente ou du décès associé à de nouveaux vaccins atténués contre la rougeole: examen des demandes de remboursement soumises au Programme national d'indemnisation des lésions dues à la vaccination" - (1998)(2)

"Au total, 48 enfants âgés de 10 à 49 mois remplissaient les critères d'inclusion après avoir reçu le vaccin antirougeoleux, seuls ou en association. Huit enfants sont décédés, les autres présentant une régression mentale et un retard mental, des convulsions chroniques, des déficits moteurs et sensoriels et des mouvements troubles. "(3)

L'encéphalite peut causer l'autisme

On sait depuis des décennies que l'encéphalopathie, quelle qu'en soit la cause, peut entraîner un diagnostic d'autisme.



"Syndrome autistique réversible acquis dans les maladies encéphalopathiques aiguës chez les enfants." - (1981)(4).


Conclusion:

"Dans la recherche du substrat neurologique du syndrome autistique de l'enfance, des études antérieures ont impliqué le lobe temporal médial ou l'anneau du cortex mésolimbique situé dans les lobes frontaux et temporaux mésiaux. Au cours d'une maladie encéphalopathique aiguë, un tableau clinique s'est développé chez trois enfants qui était compatible avec l’autisme infantile. Ce développement était réversible. Il se différenciait de l’aphasie épileptique acquise et le trouble du langage était une aphasie différenciée. Un des enfants avait une hausse des niveau d'anticorps en herpès simplex sérique, et une tomodensitométrie révélait une lésion étendue des lobes temporaux, principalement à gauche. Les deux autres, avec des syndromes cliniques similaires, avaient un scanner normal et aucun agent étiologique n'a été défini. Ces cas sont des exemples d'un syndrome autistique acquis et réversible dans l'enfance, soulignant les similitudes cliniques avec le syndrome bilatéral du lobe temporal médial chez l'homme, y compris le syndrome de Klüver-Bucy observé chez ostencéphalitiques et post-chirurgicaux".(6)

 

 

 

 

Références:

1) https://www.merckmanuals.com/home/brain-spinal-cord-and-nerve-disorders/brain-infections/encephalitis

2) Weibel RE, Caserta V, Benor DE, Evans G. Acute encephalopathy followed by permanent brain injury or death associated with further attenuated measles vaccines: a review of claims submitted to the National Vaccine Injury Compensation Program. Pediatrics. 1998;101(3 Pt 1):383-7.

3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9481001

4) Archives of Neurology aka JAMA Neurology Delong GR, Bean SC, Brown FR. Acquired reversible autistic syndrome in acute encephalopathic illness in children. Arch Neurol. 1981;38(3):191-4.

5) http://whale.to/vaccine/Weibel 1998 MMR encephalopathies - permanent brain injury - death.pdf

6) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6162440

- Ghislain Martel  (+)




Voir aussi:

Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantis une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.