Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
6601
>>
 
Médecine naturelle
image publicite

Dossier vitamine C: remède oublié contre le cancer

Articles-sante > 6.Medecine-naturelle > Dossier-vitamine-C-remede-oublie-contre-le-cancer.237.htm


Dossier vitamine C: remède oublié contre le cancer

par Ghislain Martel* 

Vitamine C et cancerSelon certaines études, la plupart de malades souffrant de cancer ou de toute autre maladie dégénérative chronique ont une déficience en vitamine C.

Les malades atteints de cancer ont aussi très probablement des carences multiples en d'autres nutriments, particulièrement ceux impliqués dans la protection antioxydante et dans le système immunitaire, comme le sélénium, le magnésium, le zinc, les vitamines B, D et E.

La presque totalité de la médecine occidentale endoctrinée par l'industrie pharmaceutique multimilliardaire ignore ou refuse de reconnaître les bienfaits des antioxydants et autres nutriments. Ceux qui en connaissent davantage n'osent pas en parler de peur d'être radiés de leur ordre professionnel ou d'être congédiés.

Qu'en est-il réellement? Alors que des études indépendantes lui attribuent une certaine efficacité en reconnaissent ses bienfaits, pourquoi cet acharnement à vouloir discréditer la vitamine C et les autres nutriments? 

Durant des décennies les communicateurs de l'industrie pharmaceutique ont fait plus que le nécessaire pour discréditer les bienfaits des nutriments et surtout des antioxydants. C'est évident que les molécules naturelles non brevetables n'intéressent pas tellement les multinationales, encore moins si elles se révèlent bénéfiques et soignent à bas coût les malades. Leur but est bien sûr de promouvoir leurs produits pharmaceutiques lucratifs et rien d'autre.

 

Des cancéreux sauvés d'une mort certaine par la vitamine C 

Peu de gens connaissent l'histoire du prix Nobel de chimie Linus Pauling. Ses recherches et conclusions sur la vitamine C, comme traitement du cancer, en partenariat avec le docteur et cancérologue Ewen Cameron, s'échelonnent sur une période de plus de 40 ans. Les chercheurs médecins ont pu démontrer l'efficacité de la vitamine C lorsqu'ils l'ont appliqué à un groupe de patients atteints de cancer en phase terminale. Pour ce faire, des dozes thérapeutiques atteignant 10 000 mg par jour ont été administrées par intraveineuse en traitement d'appoint à leur patients jusqu'à ce qu'ils observent une incroyable rémission dans l'ensemble des cas.

Cela démontre sans l'ombre d'un doute un potentiel énorme de cette vitamine comme traitement contre le cancer et d'autres maladies autoimmunes qui dépasse le cadre de simple nutriment de base. L'effet thérapeutique à fortes doses est souvent sous-estimé.

Oui mais voià, cette révélation n'était pas sans laisser inquiètes les instances de la médecine officielle qui ne jurent que par la pharmacologie corporative traditionnelle, de laquelle aussi elles dépendent. Comment empêcher des découvertes sur des produits naturels de priver l'industrie de juteux profits?

 

Tuer dans l'oeuf toute découverte pouvant mener à une guérison

De plus, certains pairs ont tenter de discréditer ses recheches en rapportant que le docteur Pauling était lui-même mort du cancer. Ce qui est véridique. Cependant, il faut rappeler qu'il avait alors 93 ans! Mourir à 93 ans après avoir eu une vie active et intense, c'est déjà mieux que de mourir à 25 ou 30 ans du cancer sans possibilité de rémission, ce que l'on observe de plus en plus aujourd'hui! Ce n'est donc pas une donnée permettant d'invalider les conclusions de ses recherches.[1]

Le fait que la vitamine C puisse contribuer à la rémission de certains cas de cancer n'est plus à démontrer.[2]. Pourtant, tout est fait aujourd'hui pour décourager les malades de prendre des suppléments de nutriments et de vitamines, que ce soit C ou autres.

Plus tard, on découvrira d'autres bienfaits incroyables de la vitamine C. Entre autres, sont efficacité incroyable contre la polio, son efficacité dans certains troubles psychiatriques et son apport dans la prévention des rhumes, des grippes et autres affections immunitaires!

 

Une vérité qui dérange le pouvoir médical officiel  

La suite est plutôt révélatrice sur les buts réels des hautes sphères de la pratique médicale et pharmaceutique.

Donc, lorsque le docteur Linus Pauling, tout excité à l'idée d'avoir trouvé un fabuleux remède ou une aide d'appoint contre le cancer, s'est présenté à l'Institut National du Cancer (National Cancer Institute, NCI - ndlr) avec ses résultats plus que positifs, il constata avec stupeur que l'institut ne voulait pas ce ses conclusions. Il fût plutôt carrément ignoré et ridiculisé et le financement de ses recherches lui fût progressivement retiré. 

Pourtant, de nombreux médecins et chercheurs vont par la suite entériner les résultats de ses recherches. [3] 

Aujourd'hui encore, si vous consultez des sites de santé "officiels", tels que la Société Américaine du Cancer (ACS - ndlr), manifestement contrôlés par l'industrie pharmaceutique, vous constaterez le manque flagrant d'honnêteté sur les effets bénéfiques de la vitamine C et autres antioxydants sur le cancer. Il est plus qu'aberrant de savoir que des résultats aussi positifs et probants aient pu être ainsi camouflés et discrédités dans un but visiblement autre que celui de la santé. C'est aller à l'encontre même des intérêts des patients souffrants du cancer qu'ils sont censé représenter ou qu'ils prétendent soigner! 

Même si la vitamine C ne permettait que d'améliorer les conditions des malades souffrant de maladie dégénérative comme le cancer, alors, elle devrait être utilisée et médiatisée. Elle fait pourant bien plus que cela! Et bien, ce que nous observons chaque jour depuis des décennies, c'est un discours univoque à sens unique sur les pouesses de la médecine officielle commandité par l'industrie médico-scientifique. C'est tout ce qui est communiqué dans les médias de masse et dans le cercle médical et c'est TOUT ce que LE MONDE DOIT CROIRE.

 

Conclusion

Les vertus des nutriments et de la vitamine C ne sont plus à démontrer et méritent d'être mieux connues. Si des bienfaits sont probants, pourquoi alors les dénigrer, si ce n'est pour l'argent ou le pouvoir en place?

« Sept années de recherche dans la documentation médicale m'ont convaincu que la consommation de suppléments nutritionnels de qualité supérieure est réellement source de bienfaits importants pour la santé, même lorsque cette dernière est excellente. » - Ray D. Strand, M.D

Si une suggestion additionnelle doit-êre ajoutée, c'est de vérifier avec un médecin possédant des  compétences en nutrition ou en nutrithérapie, si une supplémentation serait souhaitable pour vous ou si au contraire elle pourrait représenter un risque quelconque (ce qui serait plutôt improbable selon toutes les évidences). De plus, il s'est avéré que le prise de suppléments nuritionnels devrait comprendre idéalement la gamme complète des vitamines et nutriments de qualité, et non pas un seul nutriment isolé, car tous agissent en synergie et travaillent de pair.

Pour plus d'information sur les propriétés curatives de la vitamine C, des autres antioxydants et des nutriments essentiels, consultez les pages sur ce site qui leur sont destinées ou les références ci-dessous.

«Tout le monde devrait le savoir, la plupart de la recherche sur le cancer est une fraude» 

- Linus Pauling, PhD, deux fois prix Nobel

 

Comment pouvons-nous encore croire que le système va nous libérer des maladies, alors qu'il est de plus en plus évident que le protocole médical semble s'orienter vers toujours plus de traitements non-curatifs, toujours plus couteux et surtout, moins de vraie prévention?

Dans tous les cas de guérison d'une maladie infectieuse ou autoimmune, ce n'est jamais le médicament qui guérit, mais le système immunitaire, quoi qu'on en dise.



Linus Pauling, qui est le seul scientifique a avoir reçu DEUX prix Nobel, est-il le dernier des chercheurs intègres? Il est à espérer que non!

 

1) http://www.naturalnews.com/049378_cancer_IV_therapy_vitamin_C.html

2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Linus_Pauling

3) Irwin Stone, The Healing Factor: Linus Pauling and Ewan Cameron, M.D., Cancer and Vitamin C; William McCormick, Fredrick Klenner, Thomas E. Levy et Ronald Hunninghake


 



 


- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.