Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
5628
>>
 
Médecine et société
image publicite

Vaccination: Chronique d'une mort annoncée

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > Vaccination-Chronique-dune-mort-annoncee.365.htm


Vaccination: Chronique d'une mort annoncée

  1. Vaccination: Chronique d'une mort annoncée
  2. Les mensonges de la vaccination: la débacle
  3. Les enfants vaccinés sont en moins bonne santé: le paradoxe
  4. Les vaccins altèrent la santé et provoquent de graves maladies et des handicaps
  5. Vaccination: la fraude la plus importante des temps modernes?
par Ghislain Martel* 

LA VACCINATION EST-ELLE EN VOIE DE DISPARITION?

Voici ma prédiction: la vaccination comme moyen de prévention de la maladie infectieuse est sur son déclin. Elle devrait bientôt être discréditée et par conséquent, elle est appelée à disparaître de la sphère de la santé à plus ou moins longue échéance.

Vaccination: Chronique d'une mort annoncéeJe sais que cela va paraître assez absurde comme affirmation pour certaines personnes encore convaincues de la valeur des vaccins. C'est que ces dernières n'ont certainement pas été informées de certaines réalités sur l'efficacité des vaccins et sur les méfaits associés aux vaccins. Elles sont restées fidèles au flux d'information véhiculé dans les médias.

Pourtant, les signes avant-coureurs à ce discrédit sont nombreux et inattaquables, et les consciences s'éveillent. Je le prédis, Pasteur sera bientôt détrôné et la vaccination comme principe désarmée. Trop de choses contredisent l'efficacité prétendue des vaccins. Voyez par vous-même en lisant la suite.

Que la vaccination disparaisse? Une bonne chose à mon avis, si on considère que la vaccination coûte des milliards de dollars en fonds publics sans apporter, semble-t-il, de bienfaits concrets. Sommes qui sont perdues à enrichir l'industrie du médicament et l'empire de la vaccination. Des sommes considérables qui pourraient être utilisées pour l'avancement réel de la médecine, pour la promotion de meilleures conditions de vie, pour l'éducation ou pour toute autre cause utile.

Quelles sont les raisons de cette perte de crédibilité?

Tout d'abord, les patients et surtout les parents sont plus nombreux aujourd'hui à se poser des questions légitimes. Malgré des campagnes publicitaires et de peur toujours plus nombreuses par l'industrie pharmaceutique destinées à encourager les parents à vacciner leurs enfants, les parents voient bien que quelque chose ne tourne pas rond, que les enfants ne sont pas moins malades après la vaccination.

Les cas d'autisme, de scoliose, d'allergie et autres troubles se multiplient. Des patients et des parents portent plainte et poursuivent les groupes industriels pour des problèmes induits par les vaccins, chez leurs enfants ou sur eux-même.

Quelques interrogations dont il est impossible d'obtenir de réponses satisfaisantes:

 

  • Pourquoi insérer des adjuvants toxiques et des poisons dans les vaccins qui sont connus pour causer des problèmes neurologiques ou des cancers?
  • Pourquoi les enfants non vaccinés ont-ils été démontrés en meilleure santé que ceux qui sont vaccinés?
  • Pourquoi autant de cas d'allergies, d'asthme, d'autisme et d'autres maladies neurodégénératives sont-ils en augmentation dans le monde occidental, dit avancé et le plus vacciné de la planète?
  • Pourquoi les instances françaises et d'autres pays veulent-elles instituer l'obligation vaccinale aussi rapidement si toutes les questions ci-dessus n'ont pas de réponses?  



DES MYTHES QUI ONT LA VIE DURE

Selon un médecin spécialiste dans ce domaine, et plusieurs autres qui n'osent pas encore se prononcer par peur de représailles, les vaccins n'ont jamais prouvé leur efficacité. L'immunisation artificielle par l'injection dans le corps de virus ou de bactéries pathogènes "désactivés" pour stimuler la production d'anticorps n'a pas plus d'effet qu'un simple placebo, et de plus, les injections génèrent leur lot d'effets secondaires souvent redoutables.

"Je travaille sur les vaccins depuis 35 ans et j'essaie encore de trouver un vaccin qui a apporté la preuve de son efficacité, et je n'en trouve pas." - Dr Marc Vercoutère

Donc, si la vaccination n'a jamais vraiment fonctionné comment a-t-on réussi à nous faire croire le contraire? En jouant avec les chiffres et les statistiques manipulées avec soin, en diffusant des messages de peur et en misant sur le concept inculqué dès les premières années d'école sur l'immunisation artificielle de Pasteur. Concept qui n'a jamais été prouvé efficace, je le répète. Il y a aussi toutes sortes d'astuces pour bien faire paraître un vaccin.

"En ne montrant que la décroissance obtenue après la guerre, l'impact présumé de l'efficacité du vaccin (ici pour la diphtérie - NDLR) semble spectaculaire. Mais en Allemagne, après la guerre, alors que la vaccination avait été abandonnée pour des raisons économiques, on observe la même courbe de décroissance de la maladie qu'en France" - Nexus No. 106

Lisez la suite pour connaître les mythes associés aux vaccins...


(pour les références, voir la fin du dernier volet)

- Ghislain Martel  (+)


Principes de pasteur# 1129
  "Bonjour, La vraie question concernant la vaccination ; les dogmes de Pasteur sont admis, mais ont-ils été vérifiés ? non. On est sur une base scientifique fausse, qui induit en erreur les scientifiques eux-mêmes. https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/principes-de-pasteur/ Pourquoi ne pas s'interroger ? la réalité n'est pas ce qu'on vous en a dit : Notre vision du microbe est erronée. Voici un exemple d'une des nombreuses observations qu'Antoine Béchamp a faites (30 ans de recherche) : Il a observé au microscope une plante grasse dont une partie était gelée (l'hiver). Qu'a t'il vu ? Dans la partie gelée : des bactéries Dans la partie saine : des granulations (visibles à x700) Dans la partie intermédiaire : des étapes de formation des bactéries à partir des granulations. Bien entendu, il a reproduit et reproduit (comme à son habitude, très rigoureuse) en laboratoire en variant des paramètres divers. La plante était malade : seulement la cause de la maladie n'est pas la bactérie, mais le froid qui a changé les conditions du milieu (= terrain), les bactéries n'en sont qu'une conséquence. Voire même une défense. Ce sont les mêmes granulations qu'il a trouvé dans tous les organismes, dont il a étudié toutes les spécificités selon les organes, les glandes, les humeurs ... Etc... 30 années de recherche ne se résument pas comme çà, mais cette granulation qu'il a appelé microzyma est vital et a un rôle prépondérant dans l'organisation : "sans microzyma, pas d'organisation, pas de matière vivante" Cela vaut peut-être la peine d'y regarder. N'importe quel bon scientifique se poserait la question et irait vérifier par lui-même (on ne peut pas faire confiance à ceux qui ont caché ces travaux reconnus et publiés). plus sur : https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/polymorphisme-microbien/ Je suis en France, mais votre choix de pays ne le propose pas. Bien à vous Briigitte Fau "
(Santé et actualité)
Fau
Canada
27 JAN 2018
Commenter

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.