Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
9720
>>
 
Médecine et société

Infanrix Hexa - 65 toxines trouvées. Que des risques, aucun avantage. 36 enfants sont morts et plus de 1 700 blessés durant une étude

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > Infanrix-Hexa-65-toxines-trouvees-Que-des-risques-aucun-avantage-36-enfants-sont-morts-et-plus-de-1-700-blesses-durant-une-etude.738.htm


Infanrix Hexa - 65 toxines trouvées. Que des risques, aucun avantage. 36 enfants sont morts et plus de 1 700 blessés durant une étude

par Ghislain Martel* 

Infanrix Hexa - 65 toxines trouvées. Que des risques. Aucun avantage trouvé.36 enfants sont morts et plus de 1 700 ont été blessés dans un «essai clinique».

Infanrix Hexa - 65 toxines trouvées. Que des risques et aucun avantage identifié. 36 enfants sont morts et plus de 1 700 ont été blessés durant un essai clinique.

(Tiré et traduit d'une publication australienne: https://realnewsaustralia.com/2018/12/20/infanrix-hexa-65-toxins-found-all-risk-no-benefit/)

Par Dr. Sherri Tenpenny, DO, AOBNMM, ABIHM

Originallement sur Vaxxter.com.

« Le premier vaccin qu'ils ont testé de manière approfondie était Infanrix Hexa - un vaccin six en un fabriqué par GlaxoSmithKline (GSK) qui est * supposé * contenir les antigènes suivants: toxoïdes du tétanos, de la diphtérie et de la coqueluche; souches virales 1-2-3 inactivées de la poliomyélite; et antigène de surface de l'hépatite B. Corvelva n’a trouvé AUCUN de ces antigènes dans le vaccin, ce qui signifie qu’aucun anticorps anti-antigènes ne sera créé. »(Extrait de l’article)

Je dis depuis des années que nous devons collecter 50 000 dollars pour que chaque vaccin soit testé afin de déterminer ce qui se passe VRAIMENT à travers cette aiguille. Cela m'est clairement apparu en 2009, avec le fiasco «grippe porcine» H1N1. Un très grand nombre de personnes ont été blessées et un nombre important de fausses couches et de mortinatalité a été signalé. J'ai commencé à demander à voix haute: «Qu'est-ce qu'il y a dans ce truc? Nous devrions tester ces flacons "

Eh bien, ça se passe enfin.

Avec l’arrivée des mandats gouvernementaux en matière de vaccins, qui obligeaient soudainement les enfants italiens à se faire injecter 11 vaccins pour aller à l’école, les Italiens ripostent. Premièrement, ils ont voté contre le gouvernement qui a poussé pour des mandats appelant leur mouvement #GovenmentofChange. Puis, le 4 décembre, le nouveau ministre italien de la Santé a limogé les 30 membres du conseil consultatif de la politique de la santé.

Le 13 décembre, un groupe de recherche scientifique, Corvelva, a annoncé qu'il avait reçu 10 000 euros (11 350 dollars des États-Unis) de l'ordre national des biologistes italiens et prévoyait d'utiliser cet argent pour tester le contenu de chaque vaccin actuellement disponible sur le marché. Le résultat de leur premier test a été publié le 16 décembre et le rapport est un doozie.

Vous n'entendrez certainement pas cela dans le MSM.

Le premier vaccin qu'ils ont testé de manière approfondie était Infanrix Hexa - un vaccin six en un fabriqué par GlaxoSmithKline (GSK) qui est * supposé * contenir les antigènes suivants: toxoïdes du tétanos, de la diphtérie et de la coqueluche; souches virales 1-2-3 inactivées de la poliomyélite; et antigène de surface de l'hépatite B. Étonnamment, Corvelva n'a trouvé AUCUN de ces antigènes dans le vaccin, ce qui signifie qu'aucun anticorps ne serait créé contre les antigènes prévus.

Et ça empire. En plus d’aucun antigène de vaccin, ils ont trouvé ce qui suit:

traces de 65 contaminants chimiques croisés provenant d'autres chaînes de fabrication;

toxines chimiques;

macromolécules méconnaissables;

divers peptides bactériens libres qui sont des allergènes potentiels et sont capables d'induire des réactions auto-immunes.

Ces résultats pourraient rendre justice aux parents qui ont perdu leurs enfants en 2009, lorsque 36 enfants sont décédés et plus de 1 700 ont été blessés au cours d'un «essai clinique» - le joli nom de l'expérimentation humaine.

Je soupçonne qu’à mesure qu’ils continuent à tester chacun des vaccins pendant l’enfance, ils découvriront des composés métalliques, des nanotechnologies et une longue liste de contaminants chimiques. À un moment donné, les travaux précédemment publiés par les Gatti seront justifiés. J'ai écrit sur leurs découvertes choquantes dans un article précédent que vous pouvez trouver ici.

Infanrix Hexa est largement utilisé sur le marché international. Le vaccin est tout risque et littéralement aucun avantage. Son utilisation devrait être arrêtée immédiatement, dans l'attente d'une future enquête. Si leurs tests révèlent de plus en plus d'incohérences, GSK pourrait se heurter à de graves problèmes juridiques en raison d'un étiquetage inapproprié, de procédés de fabrication médiocres et peut-être même inculpé de meurtre.»

 

 

Référence:

https://realnewsaustralia.com/2018/12/20/infanrix-hexa-65-toxins-found-all-risk-no-benefit/

 

- Ghislain Martel  (+)




Voir aussi:

Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantis une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.