Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
1387
>>
 
Santé et actualité
image publicite

Les édulcorants, la nouvelle mode!

Articles-sante > 5.Sante-et-actualite > Les-edulcorants-la-nouvelle-mode.61.htm


Les édulcorants, la nouvelle mode!

par Ghislain Martel* 

Je me souviens lorsque plus jeune nous étions stupéfaits de voir certaines personnes aux prises avec le diabète, consommer des succédanés ou des édulcorants que nous considérions à tout le moins comme bizarres! Autrefois, les succédanés étaient destinés aux diabétiques pour leur permettre de manger des aliments au goût "sucré". Il s'agissait d'additifs plutôt limités voire rares. Aujourd'hui, les agents édulcorants sont partout présents souvent à notre insu! On impose maintenant cet additif pas toujours éprouvé et souvent cancérigène à tous. Ça doit sûrement profiter à quelqu'un?

Il existe principalement deux classes d'agents sucrants: Les succédanés et les édulcorants intenses.

Les succédanés

Les succédanés sont des molécules d'origine végétale dont le pouvoir sucrant est semblable au sucre de table. C'est-à-dire qu'il faut à peu près la même quantité de succédané que de sucre pour un effet sucrant donné. On y retrouve le xylitol, le mannitol, le maltitol et le sorbitol. Ce sont des "polyols" produits par l'hydrogénation catalytique de ces sucres.

Les succédanés ne représentent pas non-plus un substitut à teneur calorique nulle. Les polyols sont sources de calories quoique généralement, ils en génèrent moins que le sucre raffiné. Le principal intérêt des polyols, ou succédanés, est qu'ils ne sont pas métabolisés comme le sucre blanc. En effet, ceux-ci ne franchissent pas la barrière intestinale, sont métabolisés plus lentement et donc, sont moins susceptibles de provoquer des montées glycémiques soudaines. Un autre aspect valable des succédanés est qu'ils diminuent l'incidence de la carie en diminuant le soutien aux bactéries qui en sont responsables. C'est une des raisons qui ont poussé les industries de gommes à mâcher à les inclure systématiquement dans toutes les marques de gommes ou à peu près.

Le fait qu'ils soient d'origine végétale ne constitue pas non plus une garantie de parfaite sécurité pour la santé. Les succédanés végétaux ont par contre un historique de sécurité intéressant. Les effets secondaires se résument dans la plupart des cas à des diarrhées surtout lors d'une consommation quotidienne de plus de 30 à 40 grammes. De plus, il semble que l'usage prolongé augmente notre tolérance à ce produit.

Les édulcorants intenses

Les édulcorants intenses sont par ailleurs des molécules, artificielles, donc créées chimiquement en laboratoire, qui présentent un pouvoir sucrant beaucoup plus important que le sucre de table tout en limitant l'apport calorique à rien ou presque. Les principaux édulcorants sont les cyclamates, la saccharine, l'aspartame, la sucralose et l'acésulfame-potassium. Le moins qu'on puisse dire est que les édulcorants intenses ont plutôt mauvaise presse. Les cyclamates ainsi que la saccharine qui sont dérivés du benzène sont considérés néfastes et seraient à éviter. L'aspartame, par exemple, ne devrait jamais être utilisé en cuisine ou dans les aliments chauffés. Cette molécule a la propriété de se transformer, à la chaleur, en une substance très toxique; la dicétopipérazine. Même les boissons gazeuses qui en contiennent ne devraient jamais être exposées au soleil ou laissés dans une auto en pleine chaleur estivale. Pour plus de détail sur un édulcorant en particulier, je vous invite à faire une recherche internet. Beaucoup de témoignages existent sur ceux-ci. C'est à vous de juger de leur pertinence.

L'analyse de certains édulcorants intenses a conduit à des mises en garde sur les potentiels toxiques et cancérigènes de ces agents. Beaucoup de recherche reste à faire, en particulier sur les effets à long terme, mais la prudence est de mise. Le problème vient de ce qu'on nous les impose sans autre choix. Par exemple, je suis abasourdi de constater qu'il est devenu presque impossible pour les non-diabétiques comme moi, de trouver une gamme à mâcher avec du vrai sucre! En fait, il semble maintenant que toutes les gommes "adultes" soient additionnées d'édulcorants! C'est ahurissant! Vous désirez mâcher une gomme après un repas vous n'avez pratiquement plus le choix de prendre une gomme pour diabétiques et la plupart contiennent même des agents sucrants controversés!

Alors, que se passe-t'il donc dans la tête de nos industriels? L'avidité commerciale aurait-elle subjugué toute morale et toute éthique commerciale? Doit-on forcer tout le monde, s'ils veulent mâcher de la gomme, à absorber des édulcorants? À mon avis un peu de sucre comme on en retrouvait dans les gommes auparavant ne fait aucun tord à une personne en bonne santé et de plus, il existe le sucre non-raffiné qui présente l'avantage de contenir certains nutriments nécessaires à sa métabolisation dans le corps. Sans renier l'importance d'améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabéte, imposer la mode des édulcorants à tous est une bien mauvaise idée à mon avis, surtout quand de nombreux rapports sur les effets secondaires continuent de s'accumuler dans les coulisses de la recherche.

ref: http://www.medecines-douces.com/impatient/300mai03/edulcorants.htm

sur l'aspartame: http://sm.coppier.free.fr/histo/aspartame.htm

- Ghislain Martel  (+)




Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.