Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
2167
>>
 
Santé et actualité
image publicite

La résistance aux antibiotiques tuera 10 millions de vies d'ici 2050

Articles-sante > 5.Sante-et-actualite > La-resistance-aux-antibiotiques-tuera-10-millions-de-vies-dici-2050.354.htm


La résistance aux antibiotiques tuera 10 millions de vies d'ici 2050

par Ghislain Martel* 

La résistance aux antibiotiques tuera 10 millions de vies d'ici 2050Selon une étude, la résistance aux antibiotiques va devenir plus mortelle que le cancer d'ici 2050.

On estime que les progrès en médecine ont permis de sauver des milliers de vies, voire des millions, grâce entre autres aux antibiotiques. Les antibiotiques sont depuis longtemps des molécules fort utiles pour combattre les infections récalcitrantes. Mais, il était prévu de les utiliser en dernier recours lorsque tout le reste avait échoué, justement pour éviter de donner trop d'opportunités aux bactéries de s'adapter et de développer des "carapaces génétiques" aux dits antibiotiques. Ce qui n'a pas toujours été fait. Or, nous arrivons à un moment décisif où les solutions d'alors conduisent à une impasse et à une situation pire que le problème initial.

Pourtant, nous ne cessons aujourd'hui encore d'utiliser des antibiotiques partout pour nous stériliser les mains à l'entrée d'un édifice, dans nos produits quotidiens, dans la cuisine et même dans notre auto. Tout cela a pour effet de rendre les bactéries toujours plus résistantes et de leur permettre de s'adapter.

 

Des antibiotiques inefficaces pourraient conduire à une hécatombe monumentale

Ce qu'on vient d'apprendre c'est que la résistance aux antibiotiques va s'accroître et rendre les antibiotiques si inefficaces, que l'utilisation même de ces molécules va devenir plus dangereuse que le fait de les ignorer!

En effet, selon une étude commandée par le premier ministre britannique sur l'antibiorésistance, les chercheurs en sont venus à la conclusion que celle-ci aboutira à plus de 10 MILLIONS de vies humaines et coutera plus de CENT MILLES MILLIARDS de dollars PAR ANNÉE d'ici 2050 !

Le principal chercheur responsable de l'étude, Lord Jim O'Neill, prône comme réponse une campagne massive mondiale de sensibilisation sur les enjeux de la résistance aux antibiotiques, ce qui couterait quelques 40 à 100 millions de dollars par an. Une autre solution proposée est de forcer les industriels à faire la recherche pharmaceutique de nouveaux antibiotiques. Enfin, diminuer l'utilisation des antibiotiques pour ralentir le taux de croissance de la résistance microbienne aux antibiotiques. Le but de tout cela est évidemment de se prémunir contre cette éventualité où les infections deviendront incontrôlables et pourront mener aux pires épidémies jamais connues.

 

La mauvaise solution apportera toujours plus de problèmes

C'est bien beau de vouloir réinvestir dans l'industrie pharmaceutique! N'est-ce pas? En apparence en tout cas.

Le principal problème est qu'un antibiotique est un poison. Un poison sous forme de molécule toxique qui vise ni plus ni moins à arrêter et à tuer la souche bactérienne qui affecte l'individu, mais qui détruit par le fait même les défenses immunitaires des patients.

Même si plusieurs n'observent pas trop d'effets secondaires, de nombreuses personnes ont souffert le martyre ou ont développé d'autres formes de pathologies en prenant ces produits. Nous savons tous que tout médicament affecte une fonction de l'organisme et qu'il doit être éliminé du système par le système immunitaire. Le pire est que pour certains malades, l'aide n'a pas été concluante.

Selon plusieurs chercheurs, seul un système dynamique et efficace comme le système immunitaire peut gagner la guerre d'usure avec les agents infectieux, lorsqu'il fonctionne normalement. Aujourd'hui, même la théorie de pasteur et celle de la vaccination sont mises à mal. Peut-être parce qu'elle n'est pas complètement fondée ou qu'elle est limitée ou incomplète.



Renforcer le système immunitaire pour gagner la guerre des infections

En attendant que la science trouve de nouveaux antibiotiques et de nouveaux moyens de secourir les malades aux prises avec une infection résistante et qui ne réagissent pas efficacement à la prise d'antibiotiques, il serait impératif de faire le nécessaire pour stimuler le système immunitaire des patients de façon naturelle. Or, on le constate aujourd'hui, celui-ci est complètement submergé et affaibli par le mode de vie contemporain où notre corps est bombardé de produits chimiques.

La meilleure façon de stimuler notre système est de lui donner les éléments naturels essentiels à son fonctionnement et de le nourrir sainement et biologiquement. L'ajout d'antioxydants de qualité supérieure pourra de plus l'aider à combattre les bactéries, virus et autres toxines qui attaquent et inondent l'organisme de radicaux libres destructeurs.

Pourtant, quand est-ce qu'on voit un médecin prescrire une alimentation saine et des suppléments vitaminiques? Et voilà, le noeud du problème! On préfère probablement faire vivre les multinationales du médicament qui sont très généreuses en ristournes et cadeaux de toutes sortes plutôt que d'amener les gens à prendre leur santé en main en changeant leurs habitudes de vie!

 

Références: http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15767-Antibioresistance-plus-meurtriere-que-le-cancer  

- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.