Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
4251
>>
 
Santé et actualité
image publicite

Médecine nouvelle. Une goutte d'eau ...

Articles-sante > 5.Sante-et-actualite > Medecine-nouvelle-Une-goutte-deau-.24.htm


Médecine nouvelle. Une goutte d'eau ...

par Ghislain Martel* 

Aujourd'hui (13 avril) était diffusée une émission de télévision ("Dans la mire.com" au réseau TVA) dans laquelle deux médecins présentaient des points de vue inusités sur la cause de la maladie en général et sur les moyens de la traiter.

L'originalité de cette émission était que, considérant la puissance et le fonctionnement contrôlé du milieu médical, peu de médecins auraient auparavant osé se présenter à la télévision pour parler de l'amour, ou du manque de celui-ci, et des émotions comme source et moyen d'éliminer la maladie. Il est appréciable de constater que certains professionnels n'acceptent pas le statut quo médical actuel. Ce ne sont pas cependant les seuls à exprimer leur point de vue.

Quelques exemples: Il y a quelques mois, un médecin pratiquant au sein du système de santé publiait un livre qui dénonçant l'incohérence dans l'administration de la médecine et des industries périphériques, pharmaceutiques comprises.

Il y a quelques années, une docteure en médecine osait decrier les abus auxquels le système s'adonnait. Son audace lui aura d'ailleurs fait perdre son statut de médecin par un commité aux intérêts manifestement autres!

Une infirmière publia un livre décrivant ses déboires avec le système actuel et les nombreuses erreurs médicales qui ont failli couter la vie à sa mère.

D'autres professionnels ont sans doute parlé mais en vain sans publier de livre. Leur courage est remarquable et devra bien porter ses fruits un jour ou l'autre! Serions-nous à entrevoir la possible réévaluation de la méthode médicale matérialiste?!

Depuis l'association abusive de la dénomination scientifique à la médecine, tous les principes de causalité échappant à une évaluation mécaniste ou matérielle ont été bannis du vocabulaire et de la pratique médicaux. Ainsi, ce qu'on ne peut observer avec les yeux ou encore avec un appareil électronique ou à rayon-X, est ignoré ou jugé comme une ineptie ou mieux comme une hérésie face à la sacro-sainte science! Mais tout n'est pas encore joué, semble-t-il. Certaines personnes influentes qui ont conservé leur capacité de jugement parlent d'effets que les émotions, le stress voire le manque d'amour ont sur notre santé. Ils osent même admettre non seulement la possibilité mais l'évidence de l'interaction entre une sphère immatérielle (pourrions-nous dire spirituelle) et la santé physique. Ces médecins de la nouvelle conscience ne basent pas leur conclusion sur une quelconque croyance mais bien sur l'observation clinique et statistique. Leurs patients leur parlent et ils écoutent!

J'aimerais vous référer ici à l'excellent ouvrage du docteur Siegel, L'Amour, la médecine et les miracles (voir la page sélection du mois de Décembre dernier).

Ils ouvrent la porte à une meilleure compréhension de la maladie par l'analyse des impressions subjectives et de l'historique émotionnel de leurs patients. Le malade, n'étant plus considéré comme un simple animal aux fonctions déréglées, accepte de livrer son passé et indique souvent lui-même la source de ses troubles de santé. Lorsque l'opinion du malade compte, il sent qu'il peut s'impliquer dans le processus de guérison et même s'auto guérir. Ne serait-ce pas là l'exemple d'empathie et de compréhension que nous serions en droit d'attendre de notre système de santé? Assistons-nous à une nouvelle évolution véritablement significative de la pratique médicale ou n'est-ce qu'une goutte d'eau dans l'océan?

- Ghislain Martel  (+)




Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.