Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
3036
>>
 
Le corps humain
image publicite

Optimiser la thyroïde pour une superbe vitalité et un poids santé

Articles-sante > 8.Le-corps-humain > Optimiser-la-thyroide-pour-une-superbe-vitalite-et-un-poids-sante.160.htm


Optimiser la thyroïde pour une superbe vitalité et un poids santé

par Ghislain Martel* 

La glande antivieillissement et de contrôle de poids par excellence

La thyroïde est une glande extrêmement importante pour le maintien d'une bonne santé. Comme elle est indispensable à une multitude de rôles et de fonctions, un mauvais fonctionnement se répercute nécessairement sur un ensemble d'organes et produits une gamme de symptômes très variés. La principale fonction de cette glande essentielle semble se manifester au niveau des métabolismes de presque toutes les cellules du corps.

Comme pour toute glande, le travail de la thyroïde est de sécréter au besoin des substances réactives et de conditionnement, les hormones, qui induisent des réactions organiques ou des métabolismes déterminés. La thyroïde sécrète des hormones qu'on appelle thyroxines qui servent à réguler diverses fonctions du corps. Il n'est pas ici nécessaire d'entrer dans la description de chacune de ces hormones, car il y en a plusieurs. L'important est de savoir quels rôles elles jouent essentiellement et de s'assurer que la thyroïde considérée globalement joue son rôle adéquatement. Ses fonctions sont si importantes que certains médecins associent le vieillissement prématuré et l'embonpoint à une défaillance de cette glande.

Cette affirmation n'est en rien surprenante lorsque l'on constate que les symptômes d'insuffisance thyroïdienne correspondent presque littéralement à ceux associés du vieillissement normal.

Les principaux signes de malfonctionnement de la glande thyroïde comprennent:

  • Fatigue
  • Hypertension
  • Manque d'énergie
  • Sommeil difficile
  • Embonpoint et obésité
  • Diabète
  • Frilosité (moins bonne résistance au froid)
  • Arythmie ou faible rythme cardiaque
  • Crampes et raideurs musculaires
  • Irritabilité et dépression
  • Confusion mentale
  • Constipation
  • Yeux ou visage gonflés
  • La peau, les ongles et les cheveux secs et cassants
  • Menstruations déréglées
  • Infertilité
  • Goitre
  • Taux de cholestérol anormalement élevé

Quelques nutriments essentiels reliés à la fonction thyroïdienne

Certains nutriments sont directement impliqués dans les fonctions de la glande thyroïde, d'autres moins directement.

  • L-tyrosine: Cet acide aminé essentiel est indispensable à la glande thyroïde en association avec l'iode pour la production des hormones thyroïdiennes. L-tyrosine est donc un cofacteur qui peut-être normalement créé par le corps à partir d'autres acides aminés, mais cette capacité tend à diminuer avec l'âge. La supplémentation peut donc s'avérer utile pour maintenir optimal le niveau de production d'hormones thyroïdiennes.
  • Iode: L'iode est un minerai essentiel très précisément associé à la glande thyroïde. En fait, il semble n'avoir que ce rôle dans l'organisme. Ce rôle n'en est pas moins un de premier ordre étant donné l'importance de cette hormone dans les métabolismes du corps.

    On sait que lors de carences légères à plus importantes en iode, divers troubles se manifestent, mais le plus évident est le développement du goitre qui résulte en une hypertrophie de la thyroïde qui se traduit comme un coup extrêmement gonflé et proéminent.

    Ce goitre est en fait l'expression d'un effort de la glande pour augmenter sa capacité à retenir l'iode plus efficacement.
  • Zinc: Le zinc semble stimuler la fonction thyroïdienne. En effet dans les cas d'hyperthyroïdie, on observe généralement un haut taux de zinc dans le sang. Inversement, on observe que ce taux est bas dans les cas hypothyroïdie. Par conséquent, prendre plus de zinc pourrait augmenter la production de cette glande, en tout cas momentanément. De plus, même dans les cas où l'iode est carencé, un taux suffisant de zinc permettrait de maintenir les taux hormonaux adéquats en convertissant une variante de l'hormone plus abondante en une autre qui l'est moins.
  • Sélénium: Le sélénium est un minérai plus concentré dans cette glande que partout ailleurs dans l'organisme. Il agit vraisemblablement à titre d'antioxydant protégeant la glande des effets destructeurs des radicaux libres mais aussi comme cofacteur nécessaire à la production des hormones.
  • Magnésium: Il semble que ce minérai préviendrait l'épuisement de la thyroïde dans le cas d'activités intenses où la glande est plus fortement sollicitée.

Il va sans dire que le simple ajout de ces nutriments à notre régime peut apporter des améliorations majeures au niveau de la production thyroïdienne ayant comme répercussions un accroissement de l'énergie et de la sérénité. Si en plus, cela nous permet de reduire notre tour de taille, alors là quoi dire de plus !

Certains produits définis comme produits naturels, sans être des nutriments comme tels, peuvent aussi contribuer à optimiser l'efficacité de la glande thyroïde. Par exemple, un extrait de plante appelé Forskolin qui est tiré de la plante indienne Coleus forskohlii et qui est utilisé en médecine ayurvédique depuis des siècles pour traiter divers problèmes, dont l'asthme, le psoriasis, l'hypertension, l'eczéma et l'insuffisance cardiaque, semble dynamiser la fonction thyroïdienne. Cette capacité a amené certains naturopathes à la considérer comme substance favorisant la perte de poids mais aussi comme antidépresseur naturel. Ces deux symptômes peuvent être reliés à une insuffisance thyroïdienne.

La guggulstérone est une autre molécule qui servirait aussi à l'optimisation de la production d'hormones thyroïdiennes. Cette molécule a été utilisée de même par les médecins ayurvédiques pour traiter certaines pathologies, dont l'arthrite, l'obésité et l'inflammation des tissus. En activant la production d'hormones, la guggulstérone favoriserait l'élimination des surplus graisseux en les métabolisant pour produire de l'énergie.

Conclusion

Aujourd'hui les problèmes de santé rattachés à une disfonction de la thyroïde se multiplient avec comme résultat une augmentation de consommation de médicaments comme la synthroïde(md). Bien que la synthroïde semble bien remplir son rôle, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une molécules artificielle qui a le potentiel de dérégler certaines fonctions de l'organisme et d'induire d'autres problèmes indirects.

Pourtant, de simples nutriments semblent avoir des effets très positifs et ont démontré leur efficacité dans l'activation et la dynamisation de cette glande vitale. Il serait peut-être bon d'envisager l'ajout de suppléments nutritionnels à notre alimentation pour éviter d'en venir à se prendre dans l'engrenage médicamenteux irréversible. Sans compter que les nutriments peuvent avoir de nombreux autres effets tout aussi positifs sur la santé.

À votre santé!

- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.