Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
1544
>>
 
Médecine et société
image publicite

Covid: Quelques faits qui invalident les mesures liberticides et nocives de nos gouvernements


Covid: Quelques faits qui invalident les mesures liberticides et nocives de nos gouvernements

par Ghislain Martel* 

Quelques faits qui invalident les mesures liberticides de nos gouvernements et de leurs représentants de la médecine industrielle et de l'OMS autoritaire et mafieuse.

Tout d'abord, le masque ne protège pas contre les virus, ni soi-même, ni les autres. C'est un fait scientifique.

« Les masques chirurgicaux que je porte dans la salle d'opération ne protègent pas contre la transmission virale, ils sont totalement perméables aux virus. Ils ont été conçus pour empêcher les bactéries de contaminer les plaies et franchement, [...] même là, ils ne font pas un très bon travail.  »

- Dr Steven Gundry

Deuxiement, le virus est moins dangereux que la grippe saionnière. Ça aussi c'est prouvé scientifiquement.

Maintenant, il est temps de se poser les bonnes questions.

Peut-on vraiment croire que les masques sont là pour nous protéger ou protéger les autres ? Quelles sont les études qui le démontrent ? Y-a-til des études qui démontrent le contraire ? Pourquoi n'en parle-t-on pas dans les médias ? Réfléchissez !  

Peut-on adhérer à l'idée que le virus est TRÈS dangereux et qu'il faut détruire l'économie, des milliers d'emplois pour ça ? Combien de personnes proches ou que vous connaissiez qui sont vraiment mortes du COVID ou connaissaient des personnes qui sont vraiment mortes du COVID ? Pourquoi le docteur Arruda a-t-il affirmé que lorsque quelqu'un décède et est en contact ou a été en contact avec une persoone présummément infectée du COVID, on assume automatiquement le COVID comme la casue ? Est-ce une facon réaliste de mesurer le nombre de décès pour une cause donnée ? Déduire, imaginer, assumer... arbitraire ! Réfléchissez !

Les tests sont-ils fiables ? Qui les a évalués ? Est-ce qu'ils indiquent vraiment une infection au Covid ? Qu'est-ce que le test PCR ? Qu'indique-t-il ? Le virus, une protéine quelconque ou n'importe quelle fragment de cellule humaine ? Pourquoi doit-on amplifier le tests des milliers de fois pour avoir une lecture ? Qu'est-ce qui détermine la "précisin" du test? Décisions arbitraires! ?

Doit-on continuer à jouer leur jeu de nous contrôler par la peur, une peur légitime quand on est mal informé(e), mais qui apparaît idiote quand on a vu l'autre côté de la médaille, même si ces questions ne sont pas répondues ?

Peut-on croire tout de la propagande médiatique et des consignes sanitaires juste parce que la TÉLÉ le dit ?

Le système au complet est corrompu et entretien la maladie.

C'est difficile d'admettre que l'on a été trompés depuis aussi longtemps. Difficiel d'imaginer que la plupart des traitements et des opérations que l'on a subit n'étaient pas nécessaires ou n'étaient pas la meilleure option pour la santé. Mais oui, le système de santé est corrompu à l'os par l'industrie pharmaceutique ne va pas en réchapper cette fois, et c'est tant mieux. Cette industrie plus riche que beaucoup de pays contrôle un paquet de gouvernement, dont le nôtre.

Penses-y nous nous sommes au XXIe siècle, nous n'avons jamais autant "investi" en santé et devinez quoi? Il n'y a jamais eu autant de malades et de maladies ! Réfléchissez !

Pourquoi autant de traitements qui se sont montré efficaces et moins délétères sont-ils systématiquement bannis de la médecine ? Pensez brevet. Pensez monopole.

Par exemple, le taux d'autisme est passé de 1/10000 en 1970 à 1/30 aujourd'hui, sans c'est compter toutes les nouvelles maladies infantiles qui sont apparues récemment, toujours en augmentation,évidemment. Curieusement, ces pathologies suivent la même courbe que celle du nombre de vaccinations. Est-ce vraiment notre idéal ? U sytème quicrée et entretien la maladie au lieu de la guérir ?

Ce que l'on a dit dans les agences de santé et chez les scientifiques.

****  Pour le test

"Il doit être noté que les tests PCR ne peuvent pas distinguer s'il s'agit de virus "vivant" ou de RNA non-infectieux"

Autrement dit, ils ne peuvent pas distinguer entre le rhume, la rougeole, Ebola. SARS, COVID-19, Rage, le rhume commun, Inluenza, Hepatite C, hepatite E, virus du Nil, Polio et la rougeole.

- Australian Government Department of Health

"Un test positif au Covid19 peut indiquer que avez des anticorps d'une ancienne infection par un virus de la même famille de coronavirus comme celui qui cause le rhume commun..."

- CDC (US)

"Si vous avez été vacciné contre la grippe, vous avez 36% plus de risque d'être contaminé par le covid." Judy Mikovits, microbiologiste moléculaire

Santé Canada confirme la contamination de 380 000 tests de dépistage

"Santé Canada a confirmé à Radio-Canada que 380 000 trousses de dépistage de la COVID-19, appelées écouvillons, ont fait l’objet d’un rappel urgent du 28 mars au 3 avril en raison d’un problème de contamination. " (Radio-Canada, 27 avril 2020 )

Un officiel africain a fait faire le test avec un papaye, une chèvre et plusieurs autre animaux ou fruits qui ont testé POSITIFS.

Des infirmier(e)s et des médecins ont fait 100 tests avec de l'eau saline (!!), et 64 / 100 sont sortis POSITIFS !

Les tests c'est du n'importe quoi. Ils sont soit contaminés d'avance ou le protocole d'analyse est bidon. Je pense qu'il y a des deux.

Lisez cet article pour comprendre pourquoi les procédures pour les tests Covid peuvent être préjudiciables à la santé.

****  Pour le masque

« Les jeunes gens en bonne santé qui se promènent actuellement avec un masque sur le visage feraient mieux de porter un casque, car le risque de chute sur la tête est plus grand que celui de contracter un cas grave de COVID19.»

- Dr Beda M. Stadler, ancien directeur de l'institut d'immunologie de l'Université de Berne, Biologiste et professeur émérite.

"Aucune étude ne montre les avantages d’une politique générale de port de masques en public. Pas l’ombre d’un bénéfice pour se protéger des infections virales respiratoires de type grippal, pas même une légère diminution du risque."

- Pr Denis Rancourt

"Pourquoi disent-ils aux gens qu'ils devraient porter des masques? C'est complètement absurde. Le monde doit se réveiller et comprendre que ce qui se passe en ce moment est une illusion et que cela va aboutir à l'imposition d'autres choses."

- Dr Rashid Buttar

"Mettez fin aux masques faciaux qui activent le virus et tuent littéralement les gens, en particulier ceux qui ont reçu le vaccin contre la grippe. Nous ne devons pas respirer continuellement notre propre air vicié. Les personnes les plus vulnérables pourraient en mourir."

- Dr Judy Mikovits, microbiologiste moléculaire

"Se tasser à deux mètres en croisant quelqu’un sur le trottoir, les allées à sens uniques à l’épicerie, les employés de pharmacie portant masque et visière, la distanciation des enfants à l’école, ça ne sert à rien. C’est de l’hystérie collective.»

- Dr Mathieu Bernier, Québec

« J'ai bossé pendant +5 ans en salle blanche et en chambre stérile dans la fabrication de médicament, j'ai donc reçu des formations sur l'équipement "médical".

il existe 3000 bactéries par centimètre carré sur une main, c'est pourquoi en lavant ses mains avec des lotions a base d'alcool toute les heures, on réduit les bactéries à environ 2000 au centimètre carré, lorsque l'on s'habille en salle blanche, il existe tout un protocole, désinfection des mains, puis enfilage des gants stériles sans toucher l'extérieur du gant, et ensuite, enfilage de la combinaison, puis du masque chirurgical, à changer toute les 2 heures.

Attention, dans ce cas, on travaille dans des "chambres" à pression différentielle contrôlée dans lesquelles très peu de bactéries existent.

Le soucis du masque (dans des lieux ouverts ou en pression atmosphérique non contrôlée) a un effet statique et de ce fait absorbe tous les microbes qui l'entourent. Vulgairement parlant pour expliquer au novice, le masque chirurgical, ou coton lavable, etc.... a le même effet que les lingettes swiffer, qui attirent la poussière.

Il est donc évident que ces bactéries qui se collent continuellement sur les masques se transforment en champignons, étant donné que les champignons sont les fleurs des bactéries...

Donc le fait de porter un masque rend malade, tout comme le fait de mettre son lit dans une pièce humide et pleine de moisissures, en quelques semaines, vous allez faire de l'hyperventilation, vous allez tousser, mal de gorge, vous allez avoir d'énormes soucis de bronches, car vous allez développer un champignon interne dû à la respiration de la moisissure.

Donc si le covid-19 est dit une maladie respiratoire, il est logique que si tout le monde porte un masque, une nouvelle vague va arriver, mais elle ne sera pas à l'origine d'un virus grippal, mais d'une infection bactériologique des bronches due à une mauvaise respiration. »

- Alain Desbiens -

****  Pour le virus

"Je trouve que la nécessité de mesures aussi draconiennes pour signaler à la population que les contacts sociaux doivent être restreints est une indication effrayante du caractère déraisonnable de notre société."

- Pr. Frank Ulrich Montgomery, MD, radiologiste

"Ça va vous sembler radical là ce que je vais vous dire, mais il n'y a pas eu de pandémie." - Pr. Denis Rancourt

" Le coronavirus n'est pas un virus mortel sérieux! L'alarmisme est le problème" -  Pr. Karin Moelling, virologue

"Plus dangereux que le virus est la peur et la panique créées par les médias et la "réaction autoritaire" de nombreux gouvernements. [...] la plupart des soi-disant «décès par effet corona» sont en fait morts d'autres causes tout en restant positifs pour le coronavirus."

- Pr. Stefan Hockertz, MD. docteur en immunologie et toxicologie

****  Pour la crise ou pandémie

"La pandémie est terminée, le virus a perdu toute sa force."

- Dr Yoram Lass, chercheur en épidémiologiste, ancien directeur de la santé publique en Israel.

"Le battage médiatique autour du coronavirus n'est basé sur aucun danger extraordinaire pour la santé publique. Cependant, cela cause des dommages considérables à notre liberté et à nos droits personnels avec des mesures et des restrictions de mise en quarantaine frivoles et injustifiées.

L'évaluation épidémiologique fondée sur des preuves est en train de se noyer dans le courant des semeurs de peur dans les laboratoires, les médias et les ministères."

- Dr Wolgang Wodard, Pneumoloque, épidémiologiste Allemagne

« Il faut dénoncer l’état d’urgence sanitaire pour ce qu’il est, une loi scélérate »

- Raphaël Kempf, Avocat pénaliste

« Les gouvernements aiment les crises parce que lorsque les gens ont peur, ils sont plus disposés à renoncer à leurs libertés pour des promesses que le gouvernement prendra soin d'eux.»

- Dr Ron Paul

*****

Oui, je pense qu'une bonne portion de cette société est actuellement trop endoctrinée pour comprendre ce qui se passe. Elle se laisse entrainer dans un descente aux enfers dictée par la soumission docile par des mesures plus absurdes les unes que les autres, et c'est bien dommage.

 

- Ghislain Martel  (+)




Voir aussi:

Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantis une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.