Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
4955
>>
 
Médecine et société

Le profit: une dynamique plutôt risquée pour la santé

Articles-sante > 2.Medecine-et-societe > La-medecine-a-tellement-progresse-que-plus-personne-nest-bien-portant.171.htm


La médecine a tellement progressé que plus personne n'est bien portant

  1. Le profit: une dynamique plutôt risquée pour la santé
  2. L'échec partiel ou total de notre système de santé
  3. La médecine a tellement progressé que plus personne n'est bien portant
  4. La santé devrait être la norme et non l'exception
  5. Proposition pour recentrer notre système sur la santé véritable
par Ghislain Martel* 

La médecine a tellement progressé que plus personne n'est bien portant

Convertir des gens bien portants en malades qui s'ignorent, puis en patients

Non satisfaits d'imposer leurs solutions dangereuses à leurs patients déjà malades, certaines multinationales pharmacologiques n'hésitent pas à tenter d'élargir leur clientèle potentielle en incluant le plus de monde possible. Dans la même optique, même les gens bien-portants devraient tous se considérer comme "des malades qui s'ignorent" [1] !

" D'un point de vue commercial, et c'est normal pour nous les commerçants, ils n'auront de cesse jusqu'à ce que tout le monde - hommes, femmes et enfants, jusqu'au dernier - prenne leur médicament". [3]



La nouvelle manne de l'industrie: Les médicaments "style de vie"

Connaissez-vous les médicaments "style de vie", dont les prétentions visent à améliorer les performances personnelles de manière quelconque sans tenir compte des capacités réelles du corps? Aide à la performance sexuelle, antiacides, stimulateurs de la concentration, somnifères, etc? La plupart de ces médicaments destinés aux "gens normaux et en bonne santé" sont conçus pour être délibérément addictifs. On les annonce à grands coups de publicités accrocheuses dans les médias et sur internet. Pourtant, ils perturbent le métabolisme humain souvent de façon irrémédiable en plus de rendre les utilisateurs accros. Ça vous rappelle quelqu'un dans votre entourage?

Ici encore, de toute évidence, on ne cherche pas à régler le problème... on en fait plutôt une source de revenus inépuisable! Ne vous en faites pas, si vous n'avez pas encore de pathologie et que vous ne prenez pas encore de médicament, on va en créer une qui vous incluera pour que vous fassiez partie de la machine à argent vous aussi. C'est leur but.

Bientôt, même le bonheur, sera catalogué comme une maladie...! En valeureux serviteurs de l'industrie, les docteurs de la "médecine du cerveau" y travaillent. L'industrie pharmaceutique nous bourre, au sens propre comme au figuré.

Si vous considérez que ces faits sont troublants et que vous voulez faire quelque chose, lancez une pétition pour faire cessez ces pratiques, pour imposer des contrôles plus sérrés des médicaments par des organismes indépendants et incorruptibles (en supposant que ce soit possible). Poursuivez au civil et criminel les dirigeants d'entreprises qui ont commis ces méfaits au détriment de la santé commune. 

On condamne bien quelqu'un qui menace la sécurité publique, il serait temps que la même chose soit faite à ceux qui menacent la santé publique, que ce soit dans des labos astiqués et prétendument scientifiques, ou dans des conseils d'administrations déconnectés!

 

“La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n'est en bonne santé.”

- Aldous Huxley

(la suite: et si la santé était déjà programmée en nous ...)

 

  1. La vérité sur les médicaments. Mikkel Borch-Jacobsen
  2. Ce que votre médecin ignore de la médecine nutritionnelle pourrait vous être fatal,  Dr Ray D. Strand
  3. Attribué à Kalman Applbaum, dans le reportage "Maladies à vendre" de Anne Georget et Mikkel Borch-Jacobsen
- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantis une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.