Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
6081
>>
 
Médecine naturelle
image publicite

La naturopathie, une approche globale

Articles-sante > 6.Medecine-naturelle > Historique-et-principes-therapeutiques.133.htm


Historique et principes thérapeutiques

  1. La naturopathie, une approche globale
  2. Historique et principes thérapeutiques
  3. Une révolution étouffée par la pharmacologie
  4. Le statut de la naturopathie dans le monde
par Ghislain Martel* 

Historique et principes thérapeutiques

Contrairement à certaines autres thérapies alternatives, la naturopathie ne trouverait pas ses origines en Asie, mais plutôt en Grèce Antique. Pour retrouver ses prémisses, il faudrait remonter vers l'an 2500 avant Jésus-Christ. Conceptuellement, la naturopathie est une pratique traditionnelle conciliant médecine et philosophie et regroupant certaines lignes directrices, dérivées pour l'essentiel du "code d'Hippocrate":

D'abord ne pas nuire (Primum non nocere). Il faut savoir reconnaître certains signes comme les manifestations d'un processus de guérison (fièvre, par exemple) pour ne pas les contrecarrer. Les interventions thérapeutiques doivent donc favoriser le processus naturel de guérison du corps en premier lieu.

La nature recèle son propre pouvoir de guérison (Vis medicatix naturae). On le sait mais la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques ne semblent ne pas en tenir compte, le corps humain possède la capacité inhérente de préserver et de rétablir la santé lorsqu'il l'a perdue. Qui de mieux placé que le corps, résultat d'une évolution de millions d'années à combattre et réparer ses fonctions, pour régler un problème? Il a tous les outils nécessaires. Le rôle du médecin ou du thérapeute devrait donc se limiter à maximiser les forces inhérentes à notre système immunitaire en découvrant et en éliminant les obstacles qui l'empêchent de fonctionner.

Découvrir et traiter la cause (Tolle causam). Combien de fois je l'ai mentionné dans mes articles et je suis en parfait accord avec ce point et pourtant le contraire qui est appliqué dans la médecine contemporaine. Le médecin doit rechercher les vraies causes de la maladie plutôt que de tenter de supprimer les symptômes. La maladie est l'aboutissement ultime d'un dérèglement ou d'un malfonctionnement particulier. Le rétablissement de l'équilibre naturel et l'inversion des dysfonctionnements ne peuvent se faire qu'en travaillant sur les causes à l’origine de ce dérèglement.

Enseigner (Docere). Un des éléments clés à la prise en charge par soi-même de sa santé, le médecin devrait guider son patient sur la voie de la guérison par des conseils applicables et l'aider à préserver sa santé de façon naturelle. Il doit donc lui enseigner à prendre soin de lui-même et à prendre en charge son propre processus de guérison, selon les principes suivants :

  • L'approche holistique. Le thérapeute explique au patient que sa maladie est le fruit d'un ensemble complexe d'interactions entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel, et qu’il devrait intervenir sur chacun d’eux.
  • L'alimentation. Il lui enseigne comment se nourrir de façon à obtenir tous les nutriments nécessaires à sa santé, afin d'éviter de recourir à des médicaments de synthèse ou à des interventions chirurgicales.
  • La prévention. Il lui enseigne enfin comment agir sur son environnement et son mode de vie afin de limiter les agents pathogènes et maximiser ses propres forces et son bien-être ce qui lui permettra, au final, de réduire les risques de maladie.

Aujourd'hui, on le devine, il faut de longues études sur une multitude de sujets et thérapies pour acquérir le statut de naturopathe diplômé(e). Ne s'improvise pas naturopathe qui veut ! Mais, il est évident que la mise en place de ces principes dans l'enseignement et l'application de la médecine institutionnelle amènerait des améliorations importantes dans l'état de santé moyen de la population. Pourquoi la naturopathie n'a-t-elle pas pris plus de place dans le système de santé ?

    - Ghislain Martel  (+)




    Aucun témoignage trouvé pour cet article

    Avis important !

    Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.