Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
9126
>>
 
Alimentation et Nutrition
image publicite

Comment choisir ses suppléments de multivitamines et de minéraux?

Articles-sante > 1.Alimentation-et-Nutrition > Comment-choisir-ses-supplements-de-multivitamines-et-de-mineraux.218.htm


Comment choisir ses suppléments de multivitamines et de minéraux?

par Ghislain Martel* 

Prendre des suppléments nutritionnels... est-ce nécessaire?

Tout le monde connait en gros l'idée que le corps nécessite certaines molécules comme les vitamines, les protéines, etc, pour bien fonctionner.

On en parle, certains affirment que c'est inutile, d'autres que c'est bon juste quand tu es malade et qu'on peut trouver l'ensemble des nutriments essentiels dans la nourriture de tous les jours.

Comment s'y retrouver?

Voic ce qu'en pense un médecin tout d'abord contre puis converti à la nutrithérapie (une thérapie par les nutriments):

"Sept années de recherche dans la documentation médicale m'ont convaincu que la consommation de suppléments nutritionnels de qualité supérieure est réellement source de bienfaits importants pour la santé, même lorsque cette dernière est excellente."  - Ray D. Strand, M.D [1]

Ma constatation c'est que récolter tous les nutriments en proportion adéquate depuis la nourriture seule relève de l'exploit, et c'est même selon moi presque impossible, surtout aujourd'hui. J'ai moi-même tenté l'expérience il y a quelques années en calculant les apports en fonction de ce que je consommais et je dois dire que je ne pouvais varier mon menu de beaucoup et je n'étais jamais certain d'avoir réussi à combler mes besoins.

De plus, en fonction des saisons, du mode d'agriculture (biologique, traditionnelle, etc), l'aliment contient des concentrations de nutriments très très variables, et souvent aussi, dans les aliments de culture traditionnelle intensive se retrouve des molécules chimiques nuisibles comme des engrais, des pesticides et des herbicides qui seront absorbées en finissant par altérer les fonctions organiques du corps.

Les carences plus fréquentes qu'on ne l'imagine

Cela est bien documenté qu'une carence en un ou plusieurs nutriments peut avoir des conséquences très sérieuses et même permanentes sur la santé. Il semble que les conséquences les plus facilement observables soient celles qui affectent le système immunitaire et le métabolisme.

Comme le système immunitaire est celui qui nous protège des agents pathogènes extérieurs et des résidus de l'oxydation métabolique, oui, prendre un supplément peut s'avérer une très bonne décision pour l'optimiser et se prémunir de plusieurs maladies dégénératives.

Doit-on vraiment éviter les variétés synthétiques de vitamines?

En règle générale, la version naturelle est toujours préférable.

Pour ce qui est de l'efficacité et l'inocuité selon la source des suppléments (naturelle, synthétique, etc), on peut considérer qu'ils sont tous assez fiables. Mais c'est vrai que pour certaines vitamines, la source peut avoir un impact sur l'efficacité, mais dans une mesure beaucoup moins importante qu'on pourrait croire. Par contre, si l'on privilégie les sources naturelles, le risque de rencontrer certains inconvénients ou désavantages sont limités au maximum. C'est surtout lors d'une utilisation prolongée ou à des doses curatives que les formes synthétiques se révèlent, disons, "moins complètes".

La nature, toujours le meilleur choix

Vu l'importance de ce segment de marché et le niveau d'éducation des gens intéressés à la nutrition et aux suppléments, les entreprises spécialisées n'ont que peu de raisons de tenter de tricher le consommateur averti et de produire des suppléments inefficaces et inutiles.

Nutriments, vitamines, minéraux, suppléments, antioxydants, biologique, naturel, etc, sont des termes connus et généralement endossés par les adeptes de la nutrition santé et de la nutrithérapie. Par conséquent, la plupart des suppléments vendus sur le marché sont d'origine naturelle, voire biologique. Les suppléments sont donc tous assez efficaces, surtout les vitamines, et même ceux qui comprennent des éléments synthétiques.

Pour ces entreprises, il coute souvent plus cher de produire la molécule artificielle que d'extraire celle naturelle, sans compter la mauvaise réputation que cela pourrait leur créer. Les vitamines naturelles sont donc, pour la plupart, plus communes et aussi économiques que les versions synthétiques, lorsqu'elles existent. C'est le cas des vitamines du groupe B, et des vitamines C, A et D.

Sauf pour la vitamine E artificielle, qui est moins couteuse et qui peut effectivement se révéler néfaste à haut dosage, il est préférable quand même de prendre un supplément que de ne pas en prendre du tout, sauf peut-être les marques vraiment bas de gamme qu'il faut peut-être éviter, mais même encore! 

Par contre, pour les minéraux, c'est un peu plus délicat et la forme sous laquelle ils sont ingérés (citrate, oxyde, carbonate, glycinate, chelatée, etc) peut réellement avoir une incidence sur l'absorption, la biodisponibilité et la production de certains effets secondaires. Deux règles simples: toujours privilégier les formes organiques des minéraux, et si possible, prendre les suppléments de minéraux dans des comprimés séparés et décalés dans le temps du supplément de vitamines. Certains minéraux peuvent interagir avec certaines vitamines, la vitamine E en particulier.

Des antioxydants et des co-facteurs

Le mieux est donc de choisir des suppléments de qualité supérieure car ceux-ci contiennent de plus, généralement, des co-facteurs et quelques antioxydants. Les co-facteurs sont ces molécules qui contribuent, d'une façon ou d'une autre, à l'efficacité de certains nutriments. Les études sur l'importance des antioxydants dans la prévention des nombreuses maladies sont légion.

Pour plus d'information, lisez cet article sur le stress-oxydatif.

Combien de temps devrais-je prendre des suppléments?

Pour réellement tirer le maximum des suppléments et laisser le temps au corps de stabiliser ses fonctions, il serait utile de faire de cycles de suppléments de plusieurs mois minimum. Certaines personnes en prennent à l'année. Je conseille aussi de varier les marques, ou les formats et de prendre les formules adaptées à votre âge, à votre condition physique et à votre sexe.

Je préfères les gélules et les capsules de vitamines en poudre qui semblent favoriser l'absorption des nutriments. Si vous êtes un homme, il est préférable d'éviter de prendre des multivitamines comprenant du fer, à moins de souffrir d'anémie ferriprive ou d'indications contraires de votre médecin.

Pour toute information sur les indications, contre-indications, besoins quotidiens, sources, etc, je vous invite à consulter les sections vitamines, minéraux et nutriments majeurs sur Advitae.net.

Conclusion

Il existe de très bons sites de comparaison objective et subjective des meilleurs choix de multisuppléments. On peut trouver de magasins de produits naturels avec des conseillés compétents qui pourront aussi vous suggérer les meilleurs choix pour vous.

Vous désirez aller plus loin, consultez un(e) nutritionniste, ou un(e) naturopathe qui connaît la nutrithérapie. Consultez le répertoire de professionnels. Cependant, sachez distinguer les vendeurs de "produits naturels" qui en général ne vous conseilleront pas des suppléments de nutriments; les produits naturels et les nutriments, ce n'est pas la même chose. Les nutriments sont essentiels au fonctionnement du corps, ce sont les vitamines, les minéraux essentiels, les protéines, les gras essentiels etc. Les produits naturels, ce sont les produits vendus par des naturopathes ou des herboristes, autres que des nutriments, même s'ils peuvent être bénéfiques dans bien des cas.

Même les nutritionnistes sont formés dans les mêmes écoles que les médecins, sous la férule des industries du médicament, et sont donc souvent conditionnés par la même logique que ces derniers, "nous n'avons pas besoin de suppléments".

Pour résumer: Un supplément, ça ne sera jamais parfait, mais c'est définitivement mieux que de ne rien prendre denos jours! Si tout le monde prenait un supplément complet, disons, 6 mois par année, le taux de maladies dégénératives diminuerait, j'en suis persuadé et les recherches tendent à le démontrer.

Si quelqu'un essaie de vous convaincre que les suppléments de vitamines sont plus dangereux que les médicaments, et bien, il a manifestement d'autres intérêts, ou il a été désinformé par les lobbies concernés! 

Au final, c'est de vous faire une idée vous-même, ou mieux, faites-en l'essai, vous verrez bien ! [2]

À la vôtre!

 

1) Ray D. Strand - Ce que votre médecin ignore de la médecine nutritionnelle pourrait vous être fatal - livre, Éditions du Trésor Caché.

2) Je me dois de vous dire de toujours demander l'avis d'un médecin, surtout si vous souffrez déjà d'un problème de santé. Par contre, si votre édecin refuse tout dénigre à prime abord toute supplémentation de multivitamines, n'acceptez pas d'instance sa parole comme la vérité absolue! Regardez plutôt allieurs pour l'avis d'un autre médecin peut-être moins vendu au modèle pharmaceutique.

- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.