Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
7020
>>
 
Alimentation et Nutrition
image publicite

Les fruits et légumes les plus contaminés et les plus toxiques

Articles-sante > 1.Alimentation-et-Nutrition > Les-fruits-et-legumes-les-plus-contamines-et-les-plus-toxiques.477.htm


Les fruits et légumes les plus contaminés et les plus toxiques

par Ghislain Martel* 

Les fruits et légumes les plus contaminés et les plus toxiques (cliquez sur l'image pour affihcer au format réel)Le verdict est sorti, sans équivoque, les fruits et légumes que nous consommons quotidiennement sont plus contaminés que jamais par toutes sortes de produits chimiques.

Selon une étude exhaustive par un groupe environnemental portant sur la concentration en résidus de pesticides dans les produits maraîchers, les fruits et légumes que nous consommons chaque jour sont en grande partie fortement contaminés par les molécules chimiques toxiques.

Les premiers coupables: les pesticides et les herbicides utilisés massivement en agriculture intensive. Autre fait important à noter, il semble que les producteurs de certains pays, très probablement à cause des lobbies très puissants de l'agro-chimie qui sévissent dans ces pays, soient plus enclins ou poussés à les utiliser pour favoriser la récolte de fruits et de légumes plus beaux et aussi pour limiter les pertes dûes au insectes et autres parasites. C'est le cas entre autres des producteurs américains.

(Imprimer l'affiche gratuite sur les produits les plus contaminés) (Imprimer l'affiche gratuite sur les produits les plus sûrs)


Un indice qui ne ment pas: le goût


Avez-vous remarqué comment certains fruits de cultures intensives (non-biologiques) normalement très sucrés, comme les fraises et les bleuets, ont maintenant un goût fade voire amer? Je m'étonne à chaque fois que j'ai gouté à des fraises américaines, non-biologiques, le goût était plutôt amer. Je ne sais pour vous, mais pour moi c'est clair: les fruits sont remplis de pesticides et de produits chimiques qui en altèrent non seulement le goût, mais aussi la valeur nutritive. Le seul fait que les fruits soient récoltés plus verts n'explique pas ce degré d'amertume. Cela m'est arrivé même lorsque l'arôme du fruit semble au contraire indiquer un goût sucré. Je suppose que des additifs artificiels peuvent être ajoutés à l'expédition pour donner l'illusion que le fruit est sucré. Est-ce envisageable pour assurer la vente des produits? Je ne sais pas, je me pose la question, car souvent l'odeur ou l'arôme ne correspond pas au goût.

Donc, si vous trouvez que vos fraises, vos cerises ou vos bleuets goutent amer, ou sont fades ou trop acides, jetez-les aux poubelles, car visiblement vous avalez très certainement une dose de pesticides qui inévitablement causera des torts à votre organisme. Cependant, ce n'est pas parce que le produit n'a pas de goût amer, qu'il est dépourvu de toxines!

Cela peut prendre plus ou moins de temps, mais consommer ces produits nous conduit à la maladie à plus ou moins long terme. De plus, nous devons envoyer un message clair à ces industriels sans scrupules: nous ne voulons pas de ces produits chimiques dans notre assiette!



Des aliments qui nous font plus de mal que de bien?


C'est bien connu de la science que les toxines sont probablement les premiers responsables de la recrudescence de plusieurs types de cancers. Les toxines dérèglent le système immunitaire en le submergeant, mais ce qui est le plus troublant, c'est qu'on nous les impose en les pulvérisant sur les aliments que nous allons consommer.

Bien sûr, lorsque le système est en bonne condition, il peut s'accomoder normalement d'une petite quantité de toxines que le corps va pouvoir contrôler et éliminer. Mais lorsque une grande partie des aliments que nous consommons est contaminée, nous nous retrouvons face à un problème évident de surcharge du système, et donc, à une possible réaction négative de l'organisme et au développement de plusieurs pathologies dégénératives ou chroniques.

Les fruits et légumes les plus toxiques:


  1. Fraises:  contiennent jusqu'à 20 pesticides différents et en moyenne 10. Peuvent contenir du Carbendazime, un fongicide qui affecte la fertilité masculine. 33% contenaient des traces de Bifenthrine, un cancérogène connu.
  2. Épinards: contiennent jusqu'à 17 pesticides et une moyenne de 7. Ils ont la plus forte concentration de pesticides de tous les produits testés. 75% contenaient du perméthrine, un insecticide qui attaque le système nerveux.
  3. Nectarines
  4. Pommes
  5. Pêches
  6. Poires
  7. Cerises
  8. Raisins
  9. Céleri
  10. Tomates
  11. Poivrons
  12. Pommes de terre

(Pour plus de détails, voir tableau)

Par contre, cette étude n'est pas complète car elle ne tient pas compte des aliments génétiquement modifiés, les organismes génétiquement modifiés, ou OGM, qui présentent aussi des risques de plus en plus évidents pour la santé humaine. Des études ont révélé que les rats nourris avec ces aliments OGM développaient d'enormes tumeurs et mourraient rapidement de ces dernières.



Les fruits et légumes les moins contaminés et les plus sûrsLavez, pelez et surtout achetez "bio"


Le meilleur conseil pour s'assurer de ne pas se faire empoisonner par notre alimentation, c'est d'acheter biologique, et de s'assurer que le produit l'est effectivement. Si vous ne pouvez vous payez des produits bio, et bien, suivez au moins ces quelques consignes.

  • Pelez autant que possible tous les fruits ou légumes non-biologiques. Cela vaut pour les pommes, les pêches, les poivrons, les pommes de terre, etc. Bref, tous les produits non-biologiques sont susceptibles de contenir des contaminants toxiques. Les peler, enlève au moins une partie de contaminants superficiels, mais pas tous, dont ceux qui ont pu pénétrer à l'intérieur. Pour voir la liste des produits les plus contaminés. voir le tableaux ci-joint. Vous pouvez même l'mprimer pour l'afficher sur votre frigo et ainsi avoir ces informations à porté de regard.
  • Si vous ne pouvez les peler, alors lavez-les soigneusement. Utilisez idéalement de l'eau filtrée, alcaline ou de l'eau de source. Du savon en petite quantité peut même être utilisé pour les fruits dont la peau est assez imperméable et dure, comme les pommes. les poivrons et les raisins.
  • Évitez complètement les légumes à feuilles qui sont non-biologiques, comme les épinards et les laitues, et aussi les légumes à tubercule comme la pomme de terre et les carottes. Ces légumes sont de vraies éponges à contaminants et ne sont absolument pas protégées contre ces produits toxiques qui peuvent alors pénétrer facilement à l'intérieur de la partie comestible du végétal. Si vous décidez quand même de consommer des laitues, enlevez les deux ou trois premières couches de feuilles et la partie externe. Évidemment, on parle des produits non-biologiques. Encore une fois, privilégiez les produits biologiques surtout pour ces produits, vous vous en porterez que mieux.
  • Autre point important, les produits dérivés qui utilisent ces aliments dans leur composition sont tous susceptibles de contenir des toxines chimiques, car les producteurs n'accepteront certainement pas de payer l'extra pour des légumes et des fruits bio, à moins encore une fois d'être affichés comme biologiques! On parles des salades de fruits, des yogourts, salades préparées, et tous les  aliemnts qui contiennent de ces produits de culture intensive.
  • Privilégiez les produits locaux qui sont moins susceptibles de contenir autant de pesticides, puisqu'ils n'ont les même prérequis de conditionnement pour les longs transports. De plus, les produits locaux sont généralement pus riches en nutriments, vitamines et minéraux, puisqu'ils sont cueillis plus tardivement et ont eu le temps d'assimiler et de développer les dits nutriments. Les cultivateurs propriétaires qui exploitent de plus petites étendues et qui consomment aussi leurs produits sont beaucoup plus scrupuleux quand vient le temps de pulvériser leurs cultures avec des produits chimiques.


Conclusion


Il est difficile d'évaluer le rapport risques/bénéfices pour les produits issus des cultures intensives et industrielles, mais personnellement, je crois que les toxines annulent en partie sinon totalement l'effet protecteur, nutritionnel ou antioxydant attribué aux fruits et légumes. À quoi bon consommer des fruits et légumes supposément bons pour la santé si ces derniers contiennent des poisons qui hypothèquent la santé par en arrière?

Si tout le monde pouvait se le permettre, l'alimentation biologique serait de mise. Encore mieux, cultivez vos propres fruits et légumes si votre climat et votre espace le permettent et si vous en avez la patience,  car les aliments ainsi récoltés seront de loin supérieurs à tous les produits achetés au marché, et encore plus par rapport aux produits d'importation.

À la vôtre!

(Imprimer l'affiche sur les produits les plus contaminés) (Imprimer l'affiche gratuite sur les produits les plus sûrs)

 

 

Références:

Journal de Montréal, 19 mars, 2017, Marie-Eve Dumont.

EWG, Environmental Working Group - (Groupe de travail sur l'environnement - USA)

- Ghislain Martel  (+)


Aucun témoignage trouvé pour cet article

Avis important !

Advitae ne prétend pas faire le diagnostic des maladies ni ne promet ni ne garantie une meilleure santé par l'application des informations contenues sur ce site. Pour soigner un problème sérieux de santé, veuillez consulter votre médecin (nutritionniste de préférence) ou un praticien de médecine alternative reconnu. Je conseille d'avoir recours à un(e) nutritionniste ou un(e) nutrithérapeute pour toute question pointue concernant votre nutrition ou si vous prenez des médicaments.