Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
9080
>>
 
Description nutriment
image publicite
Sodium: rôles et fonctions
Guide-mineraux > Minerai-Na > Description-roles-et-fonctions-minerai-Sodium.htm

Sodium

Sodium

Rôles et fonctions

Le sodium est un des trois électrolytes majeurs du corps humain. Les autres étant le potassium et le chlore.

Le sodium joue un rôle important dans l’état d’hydratation de l’organisme. C’est un minéral présent dans le sang et dans le liquide dans lequel baignent les cellules. Le rein, grâce à une hormone (aldostérone), régule l’élimination du sodium via les urines dépendamment des apports et des quantités présentes dans l’organisme.

Les électrolytes sont impliqués dans l'osmose cellulaire, ce qui signifie qu'ils contribuent aux échanges de fluides entre l'extérieur et l'intérieur de la cellule et des tissus et, par conséquent influencent la pression sanguine. Il est important de connaître l'interaction entre le sodium et le potassium. Le sodium travaille en synergie inverse avec le potassium. Il occupe l'autre plateau de la balance. Les deux sont importants et un apport excessif de l'un provoque une déperdition de l'autre. Cet aspect de l'association permet au corps d'équilibrer le concentrations lorsque les deux minéraux sont apportés en quantité suffisante masi non excessive.

C'est par cet équilibre que la pression sanguine est régulée. D'un côté nous avns le sodium qui tend à augmenter la tension artérielle et de l'autre, nous avons le potassium qui tend lui à la diminuer.

En tant qu'électrolyte, il est indispensable à l'acheminement des influx nerveux dans le cerveau mais aussi dans tout le corps.

Le sodium est nécessaire à la contraction musculaire et le coeur en ait partie. Trop de sodium par contre nuit au bon fonctionnement des muscles.

Sources alimentaires

Le sel ne se trouve à l'état naturel dans peu d’aliments de base. Il se trouve notamment dans le céleri et le lait. Par contre, comme il se trouve de façon dissimulée dans une multitude de mets préaparés et sous forme de composés variés, il est rarement utile d'en ajouter à l'alimentation ou de le prendre en supplément. En effet, le chlorure de sodium qui est la molécule principale du sel de table, se retrouve aussi dans d’autres composés utilisés comme additifs alimentaires:

  • Glutamate monosodique;
  • Benzoate de sodium;
  • Nitrite de sodium;
  • Pyrophosphate disodique;
  • Bicarbonate de soude ou de sodium (soda);
  • Citrate de sodium

Ces deux derniers composés font partie de nombreux médicaments de types antiacides. Les aliments mis en conserve ou transformés contiennent souvent des quantités importantes de sodium. Les charcuteries et les condiments sont également très riches en additifs de sodium. Certains produits de charcuterie tels que les viandes séchées et les mélanges de soupes asiatiques sont tellement riche qu'ils outrepassent généralement la dose recommandée dans une seule portion! À surveiller avec soins si vous êtes concerné par le contrôle de votre tension artérielle!

Toxicité

Un apport exagéré de sel (sodium) contribue à l'élimination du potassium dans l'urine ce qui provoque un durcissement par déshydratation des tissus d'où un risque plus grand de crampes musculaires et même de crise cardiaque. De plus, les artères qui se durcissent et s'accommodent moins bien des variations de la pression sanguine créent une situation propice à l'artériosclérose. On comprend pourquoi le sel est considéré pratiquement comme un ennemi! Mais, en fait, il est aussi indispensable que les autres nutriments sauf que sa prédominance a exacerbé sa toxicité. 

Le sodium est utilisé en sur abondance par les Nord-Américains qui en absorbent entre 10 et 35 fois la dose recommandée! D'énormes quantités de sodium et de chlore sont employées dans la cuisson et la préparation alimentaire, sous forme de sel (chlorure de sodium) ou autres. Le sodium est omniprésent dans les aliments préparés qui contiennent des additifs de conservation (nitrite de sodium, benzoate de sodium, etc.) et des additifs gustatifs (glutamate monosodique). L'apport de ce sel "caché" est souvent plus important que le sel de table lui-même. C'est pourquoi il est conseillé de limiter l'ajout de sel dans les aliments, surtout lorsqu'une grande quantité de mets préparés commerciaux est consommée.

Voici quelques signes d'apports excessifs en sodium:

  • Hypertension;
  • Rétention d’eau;
  • Étourdissements.

Effet synergique et antagonistes

Un apport accru de potassium contribue à rabaisser et à rééquilibrer le taux de sodium sanguin, et donc, devrait accompagner tout régime qui vise la diminution du sodium. Les grandes chaleurs, le sport et les autres activités intenses, accentuent la perte de minéraux par une transpiration abondante et les deux minéraux doivent être rééquilibrés rapidement pour éviter les faiblesses et et l'évanouissement. 

Le magnésium est un autre minérai indispensable à la régulation des électrolytes et du potassium en particuier. Si le magnésium vient à diminuer dans le sang, le taux de potassium sanguin chute rapidement et celui du sodium se trouve propulsé vers le haut et les risques d'une attaque cardiaque augmentent en proportion.

Sources alimentaires

Par contre, une table qui contient en permanence des légumes frais, cuits à la vapeur et riches en potassium, contribue à réduire ce déséquilibre. En règle générale, les végétaux (fruits et légumes) sont plus concentrés en potassium tandis les produits protéinés contiennent plus de sodium.




Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment