Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
2024
>>
 
Description nutriment
image publicite
Zinc: rôles et fonctions
Guide-mineraux > Minerai-Zn > Description-roles-et-fonctions-minerai-Zinc.htm

Zinc

Zinc

Le zinc fait partie de ses oligo-éléments qui agissent sur plusieurs fonctions plus spécifiques du corps.

Rôle et fonctions

On retrouve le zinc dans les muscles et des os. On le retrouve également au niveau des cellules de la peau, des glandes surrénales, du pancréas, de la prostate, des cellules qui composent le sperme puis au niveau de certaines parties du cerveau et de la membrane de l’œil.

Ce minérai est indispensable à l'élaboration et à la protection des cellules reproductrices, génétiques et glandulaires. Donc, par le fait même, il serait impliqué dans l'activité des glandes sexuelles dont il contribuerait à formation du sperme. Le zinc est d'ailleurs fréquemment prescrit pour stimuler la production de ce dernier et augmenter la vitalité de la semence et donc la fertilité masculine.

On lui prête aussi la capacité à augmenter le taux de testostérone et donc, d'élever la masse et la force musculaires. On ignore encore si sa carence pourrait être une cause directement avec le cancer de la prostate, mais son apport s'est avéré bénéfique à la protection de cet organe masculin.

Le zinc est aussi indispensable à la croissance et au développement normal des tissus et des organes. Son implication dans la protection du foetus contre les malformations et les retards de croissance est indéniable.

Chez la femme comme chez l'homme, Il contribue à activer les sens du goût et de l'odorat. Il contribue de plus à certains processus de régénération cellulaires, ce qui le rend particulièrement efficace pour aider la cicatrisation des brûlures et d'autres plaies.

Quelques rôles et fonctions associées au zinc:

  • Métabolisme des glucides, des lipides et des protéines;
  • Division cellulaire (fœtus);
  • Croissance et le développement;
  • Fabrication de l’ADN et de l’ARN (génétique);
  • Système immunitaire;
  • Cicatrisation;
  • Métabolisme de l’insuline;
  • Hormone thyroïdienne;
  • Maturation sexuelle;
  • Vitalité du sperme  (fertilité);
  • Reproduction;
  • Sens de l’odorat, du goût et de la vision.

Facteurs synergiques et d'absorption

Le zinc fonctionne de façon réciproque avec le cuivre. Un apport trop élevé de zinc pourrait nuire à l'absorption du cuivre et vice-versa. Donc, il est important de surveiller l'apport des deux minéraux pour qu'il se maintienne dans un rapport de 5 à 1 en faveur du zinc. Heureusement, la plupart des suppléments de multivitamines et minéraux de qualité se conforment à cette proportion des apports quotidiens.

Dans le cas de la maladie de Wilson, maladie où l'organisme accumule un surplus de cuivre dans certains organes, le zinc est souvent utilisé pour en équilibrer le taux.

Cet oligo-élément est un des cofacteurs essentiels de la SOD (superoxyde-dismutase). La SOD est un des antioxydants majeurs et indispensables de notre organisme. La prise de zinc conduit à long terme à l’induction de protéines antioxydantes comme les métallothioneines.

Le zinc peut inhiber partiellement les réactions de formation de radicaux induits par le fer ou le cuivre. À ce titre, l’analyse du rapport sanguin cuivre/zinc peut donner des indications intéressantes sur l’état de stress oxydant d’un individu.

Sources alimentaires

L’organisme absorbe de 15% à 40% du zinc présent en provenance des aliments. Les aliments riches en zinc incluent la viande rouge, certains fruits de mer comme les huîtres, les produits céréaliers à grains entiers, les noix, les légumineuses et certaines céréales enrichies.




Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment