Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
7862
>>
 
Description nutriment
image publicite
Sélénium: rôles et fonctions
Guide-mineraux > Minerai-Se > Description-roles-et-fonctions-minerai-Selenium.htm

Sélénium
(sélénium)

Sélénium

L'importance du sélénium a longtemps été négligée. Sa présence dans le corps humain en très petite quantité, puisqu'il s'agit d'un oligo-élément, y est surement pour quelque chose. La quantité minime de ce minerai n'en fait pas pour autant un nutriment à négliger et ses fonctions sont, comme tous les nutriments, essentielles au maintien de la santé.

Rôle et fonctions

Il protégerait les yeux contre les cataractes, et le coeur contre les lésions musculaires. Une des fonctions du sélénium est son rôle spécifique dans la détoxification du corps. En effet, ce minerai possède cette particularité de s'associer aux substances toxiques telles que l'arsenic, le cadmium et le mercure, les rendant ainsi inoffensives.

Son rôle de protecteur parait donc évident, mais il affiche aussi d'autres bienfaits sur le système immunitaire, dont celui d'activer certains éléments anti-infectieux. En tant qu'antioxydant qui protège les cellules du corps contre les radicaux libres, le sélénium contribue à rallentir le vieillissement et à empêcher l'apparition de troubles dégénératifs.

Certaines études tendent à appuyer la thèse que le sélénium pourrait arrêter la propagation du virus du sida. Sa fonction semble être de convertir le virus pathogène en agent inoffensif ou moins virulent. D'autres études devront se poursuivre toutefois avant que des conclusions définitives soient émises à ce sujet.

Il semble que le sélénium travaille en étroite synergie avec la vitamine E, la rendant encore plus efficace. En fait, c'est une interaction mutuelle et chacun de ces deux nutriments se trouve "amélioré" lorsque l'apport de l'autre est adéquat. Le sélénium agit donc comme antioxydant au même titre que la vitamine C, la vitamine E, le manganèse, mais de façon différente.

Peut-être à cause de son interaction avec la vitamine E, le sélénium aurait un rôle à jouer dans le vitalité des spermatozoïdes et dans l'élaboration de la testostérone.

Il serait impliqué dans le fonctionnement de la glande thyroïde en synergie avec l'iode.

Toxicité

Une surconsommation de sélénium pourrait toutefois s'avérer toxique et les symptômes de toxicité correspondent à la perte des cheveux et des ongles. Certains signes pourraient aussi indiquer une prise excessive de sélénium: haleine d'ail persistante, combinée à une odeur d'ail de la peau et un goût de métal dans la bouche. Éventuellement, des étourdissements et des nausées se produisent sans raison apparentes. Le seuil de toxicité n'a pas été établi clairement mais il se situerait autour de 1000 mcg. Par contre, il serait sage de ne pas dépasser le dosage de 400mcg par jour. L'apport recommandé se situe autour de 70mcg.

Signes d’un apport excessif en sélénium:

  • Perte des cheveux;
  • Problèmes cutanés;
  • Présence de taches blanches sur les ongles;
  • Ongles cassants;
  • Haleine d’ail;
  • Goût métallique dans la bouche;
  • Sensation de fatigue, irritabilité et nausée.



Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment