Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
5652
>>
 
Description nutriment
image publicite
Phosphore: rôles et fonctions
Guide-mineraux > Minerai-P > Description-roles-et-fonctions-minerai-Phosphore.htm

Phosphore

Phosphore

Le phosphore est un élément chimique, un minérai que l'on retrouve en quantité dans l'organisme. Au même titre que le calcium et le magnésium, il fait partie des minéraux les plus abondants dans le corps humain. En synergie avec le calclium, avec lequel il est en équilibre, il participe à de nombreuses fonctions.

Rôle et fonctions

On retrouve le phosphore comme constituant de la structure osseuse, dans le sang comme vecteur de transport et même dans les cellules. Dans la cellule, il semble que son rôle soit essentiellement de permettre le déplacements des éléments de l'intérieur vers l'extérieur de la cellule et inversement. Il participe donc au métabolisme cellulaire et à la production d'énergie.

Dans l'organisme, avec les autres minéraux majeurs, il contribue à maintenir le taux d'acidité à la normale.

Sources

Les besoins en phosphore sont habituellement largement compensés par l'alimentation normale. Nul besoin d'en ajouter en supplément. Une seule exception: un apport important en calcium peut augmenter les besoins en phosphore comme en magnésium. Ces trois minéraux sont les plus importants du corps en terme de quantité et ils travaillent ensemble dans une multitude de fonctions structurelles, métaboliques et physiologiques.

Les céréales, les poissons, les viandes, les oeufs sont riches en phosphore. Comme pour le calcium, le phosphore n'est pas absorbé sans la présence de vitamine D.

Contre-indications

Les personnes concernés par ces points devraient éviter tout supplément de phosphore:

  • Carence en vitamine k;
  • Prise d’anticoagulants (ex: Coumadin®);
  • Femmes enceintes ou qui allaitent;
  • Insuffisance rénale;
  • Problèmes hormonaux liés à la glande parathyroïde (hyperfonctionnement de la glande).

Toxicité

Une trop grande quantité de phosphore dans le sang peut résulter d'une insuffisance rénale ou encore, d'une hypoparathyroïdie (insuffisance de la thyroide). Elle peut alors entrainer une déperdition du calcium, et mener à une hypocalcémie et une hyperacidité qui pourrait se révéler mortelle à la limite. L'hypocalcémie peut à son tour accélérer la calcification des tissus mous, et donc, accentuer le durcissement des artères et créer des troubles du rythme cardiaque, de circulation et des troubles d'ordre neurologiques.

Une dose excessive de phosphore (plus de 4 g par jour), peut être due à une intoxication par des sels de phosphore ou à un régime dissocié riche en phosphore et pauvre en calcium. Une augmentation du taux de phosphore dans le sang est appelé hyperphosphatémie et se retrouve chez certaines personnes souffrant:

  • D’une intoxication à la vitamine D (cette vitamine diminue l’excrétion du phosphore dans les urines);
  • D’insuffisance rénale chronique;
  • De problèmes reliés au fonctionnement de la glande parathyroïde (glande qui sécrète des hormones pour réguler le taux de calcium et de phosphore dans l’organisme).

Signes d’un excès en phosphore:

  • Déperdition du calcium augmentant ainsi les risques d’ostéoporose;
  • Hyperparathyroïdie causant ainsi la réduction de la masse osseuse et la calcification de certains tissus mous comme les vaisseaux sanguins, les tendons les muscles, etc.



Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment