Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
4164
>>
 
Description nutriment
image publicite
Molybdène: rôles et fonctions
Accueil > Guide-mineraux > Minerai-Mo

Molybdène

Molybdène

Le molybdène est un oligoélément, donc nécessaire en très petite quantité et qui intervient surtout dans notre organisme dans de nombreuses fonctions enzymatiques.

Rôles et fonctions

Le molybdène intervient à de nombreux niveaux en tant que constituant de certaines enzymes. Les enzymes sont des outils de déconstruction des molécules en éléments utiles ou des catalyseurs de réactions métaboliques. Sans les enzymes beaucoup de fonctions du corps cessent de se produire.

Le molybdène joue un rôle dans la croissance osseuse et la structure des dents. Il a une fonction synergique dans le métabolisme du fer.

Mais le molybdène, comme le manganèse, semble participer aussi à la détoxication de l'organisme et il intervient dans la synthèse de l'acide urique. Il contribue donc à l'élimination des déchets et des toxines de l'organisme.

Les rôles et les fonctions du molybdène comprennent:

  • L’élimination de l’acide urique;
  • La solidité des dents;
  • La solidité et la croissance osseuses;
  • Le métabolisme du fer (facteur synergique);
  • Implication dans la fonction érectile;
  • La prévention contre certaines tumeurs (œsophage entre autres);
  • La prévention de la carie dentaire;

Sources alimentaires

Comme pour beaucoup de minéraux, la concentration de molybdène dans les aliments d’origine végétale dépend de la richesse du sol où ces aliments sont cultivés mais on le retrouve majoritairement dans les légumineuses, les noix et les céréales. Les produits d’origine animale, les fruits et la plupart des légumes ont une faible teneur en molybdène. Parmi les meilleures sources notons:

  • Les légumineuses (haricots, lentilles, pois etc.);
  • Les céréales  complètes;
  • Les noix;
  • Pains;
  • Abats animaux;
  • Légumes à feuilles vertes;
  • l'Ail

Toxicité

On note peu de toxicité pour le molybdène dont les surplus sont facilement éliminés par les reins dans l'urine. Cependant, si un accumulation s'avérait, le premier symptôme serait probablement au niveau des muscles sous forme de faiblesses ou de douleurs.

Comme le cuivre est un facteur antagoniste, il est toujours possible de traiter un excédent par un apport accru en cuivre.




Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment