Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
9550
>>
 
Description nutriment
image publicite
Fibres alimentaires: rôles et fonctions
Accueil > Guide-nutriments-majeurs > Nutriment-fibres

Fibres alimentaires
(fibres)

Fibres alimentaires

Rôles et fonctions

Qui ne connait pas aujourd'hui l'importance des fibres dans l'alimentation. On associe les fibres à une bonne élimination des déchets organiques solides ou des selles, ce qui peut nous éviter les problèmes reliés à la constipation, aux flatulences et aux ballonnements. Un mauvais transit intestinal peut aboutir à des complications plus sérieuses d'ailleurs.

On note que lorsque le mouvement des selles est gêné par une trop grande dureté, des " poches " de déchets se forment qui peuvent donner lieu à des proliférations bactériennes indésirables menant à des infections ou à des parasitoses. Dans les cas les plus graves, cela peut conduire à une rupture de l'intestin. Les fibres font donc office de lubrifiant et de couches protectrices de l'intestin.

Sources alimentaires

Les fibres alimentaires qui se retrouvent surtout dans les végétaux (fruits, légumes, céréales entières) peuvent altérer légèrement le goût des aliments et sont par conséquent souvent éliminées lors du raffinage, comme dans les céréales raffinées et le pain blanc. Cependant, elles sont généralement associées à des nutriments très importants et difficiles à obtenir. Par exemple, plusieurs vitamines du groupe B, sont perdues lors de l'élimination des fibres. Dans le riz par exemple, la vitamine B3 est presque entièrement perdue avec la cosse du riz. Il est donc préférable d'éviter les aliments raffinés, en particulier les produits céréaliers qui en plus d'être dépourvus de fibres deviennent des aliments à haute teneur en calories vides.

Manger plusieurs portions de fruits et de légumes à feuilles par jour apporte une quantité appréciable de fibres alimentaires. La fibre alimentaire, malgré son nom, ne participe à aucun métabolisme réel. Ce sont ses propriétés accessoires qui lui donne cette bonne presse et la bonne réputation de ce pseudonutriment amène les compagnies de produits préparés à ajouter des mentions telles que " aliments additionnés de fibres " ou encore " riches en fibres ", même si les quantités sont insuffisantes. C'est une démarche marketing surtout pour se donner bonne conscience ou pour projeter une image de marque positive. À mon avis, pour mériter une telle appellation, un aliment devrait contenir au minimum 3 à 4 grammes de fibres par portion sinon davantage. Les fibres, qui se regroupent à deux classes, solubles et insolubles, ont toutefois des fonctions secondaires d'importance comme d'avoir un effet bénéfique sur le taux de mauvais cholestérol et de protéger notre intestin. Nous devrions consommer plusieurs grammes de fibres de sources variées tous les jours.




Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment