Infolettre Advitae
Abonnez-vous gratuitement
à l'infolettre Advitae
Recevrez les dernières parutions
et des dossiers chocs sur la santé en primeur
6750
>>
 
Description nutriment
image publicite
Vitamine C: rôles et fonctions
Accueil > Guide-vitamines > Vitamine-C

Vitamine C
(Acide ascorbique)

Vitamine C

Description

Certainement la vitamine la plus connue et consommée sous forme de suppléments. Qui ne se souvient pas d'avoir découvert dans les cours sur la petite histoire, les ravages causés par la carence en cette vitamine chez les marins lors des longs voyages qui les avaient amenés jusqu'en Nouvelle-Angleterre et en Nouvelle-France? Cette maladie, le scorbut, était reliée à cette incapacité pour les marins de l'époque d'obtenir des fruits et des légumes frais sur la mer. Les stades les plus avancés de cette maladie s'identifient par des gencives qui saignent, les dents qui tombent, par une incapacité à manger et finalement par la mort.

Rôles et fonctions

Mais il n'est pas nécessaire d'aller aussi loin pour apprécier les bienfaits et autres implications essentielles de ce nutriment. De nombreuses fonctions semblent se rattacher directement à la vitamine C. Parmi celles-ci, notons la protection contre diverses infections dont le rhume et la grippe, l'élasticité des tissus cellulaires en tant que constituant du collagène, le maintien d'une ossature solide et de dents saines. Ces dernières années ont révélé plusieurs autres fonctions de ce nutriment. Il aurait comme effet, entre autres, de favoriser une meilleure circulation sanguine et donc de prévenir certaines maladies cardio-vasculaires. Il protégerait de plus notre organisme contre les radicaux libres qui sont des résidus néfastes produits par une oxydation de certaines molécules dans le corps. On dit de ces nutriments qui ont cette propriété qu'ils sont des "antioxydants".Selon certains chercheurs, plusieurs cancers, dont celui de l'oesophage, de la bouche, de l'estomac et du pancréas, découleraient de l'effet destructif des radicaux libres.La vitamine C nous protégerait, de même que tous les antioxydants, en se sacrifiant pour annuler l'effet des radicaux libres.

On retrouve ce nutriment dans la presque totalité des fruits et dans une grande variété de légumes. La vitamine est partiellement sinon totalement éliminée des aliments lors de la cuisson, surtout lorsque l'eau de cuisson est jetée. Pour cette raison, les confitures, les tartes et autres produits dérivés ne constituent que de très médiocres sources. De plus, la consommation d'aliments gras en bonne quantité ainsi que de nitrites (préservatifs alimentaires ajoutés aux viandes de charcuterie) accélère l'épuisement de nos réserves.

La vitamine C est totalement dépourvue de toxicité, même qu'un surplus serait bénéfique. Elle semble de plus pratiquement indépendante des autres nutriments exception faite de son rôle d'appui à l'assimilation des certains minéraux. La liste de bienfaits associés à cette vitamine ne cesse de croître, et le fait que cette vitamine ne peut être mise en réserve que pour quelques jours nous indique que nous devrions tous en prendre une supplémentation quotidienne!




Pour plus d'information, consultez le tableau de ce nutriment